toggle menu
samedi, 17 novembre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Tennis Oran abritera le tournoi ITF en 2019

13 septembre 2018 à 22 h 21 min

La ville d’Oran va renouer en octobre 2019 avec le tournoi international de tennis relevant du Circuit ITF juniors, a appris l’APS hier du président de la Ligue oranaise de tennis.

Cette échéance de grade 5 se jouera au niveau du club de tennis de l’ASPTT vu que le club de haï Essalam, habitué à accueillir les grands-rendez-vous dans cette discipline, sera fermé dès décembre prochain pour effectuer des travaux de rénovation en vue des Jeux méditerranéens qui auront lieu à Oran en 2021, a précisé Djemaï Tedjini.

Le même responsable s’est dit, en outre, «très heureux» du retour à Oran de ce tournoi après près d’une quinzaine d’années d’absence, ajoutant que depuis son retour à la présidence de la Ligue oranaise de cette discipline, il y a de cela trois années, il œuvre pour permettre à la capitale de l’Ouest, «un pôle de tennis par excellence», d’abriter des rendez-vous importants dans ce sport.

Il a rappelé, à ce titre, le déroulement à Oran lors de l’année précédente des finales du Circuit fédéral (championnat d’Algérie seniors) en juin, ainsi que le championnat d’Algérie des catégories de plus de 15 ans messieurs et dames, deux événements qui se sont déroulés sur les courts du complexe sportif de l’Association sportive des postes et télécommunications (ASPTT).

Les deux prochains tournois ITF juniors auront lieu en octobre de cette année à Alger (Ben Aknoun) et Mostaganem respectivement, rappelle-t-on.

Mebarki qualifiée pour le dernier carré

L’Algérienne Bouchra Rihab Mebarki s’est qualifiée hier pour la demi-finale du tableau simple filles du Championnat d’Afrique des 14 ans et moins, qui se dispute au tennis club de Bachdjarrah (Alger).Mebarki a dominé facilement l’Egyptienne Wael Malak Aarafat par deux sets à zéro 6-1 6-2. Lors de la demi-finale, prévue aujourd’hui, l’Algérienne affrontera la vainqueur du match opposant l’Egyptienne Hana Aymen Elshérif à la Mauricienne Malika Ramasawmy, tête de série n° 7.

Son compatriote Slimane Kichou, l’unique garçon algérien sur les six engagés à avoir atteint les quarts de finale, s’est incliné devant le Tunisien Majdi Benabdelwahed 6-2 6-1. Quarante-huit (48) athlètes dont vingt -trois (23) filles prennent part à cette compétition qui sera clôturée demain.

Les tableaux «simple et double» sont dirigés par le juge-arbitre Hakim Fateh, assisté de Abderrahmane Chérifa. La direction du tournoi est assurée par Hamza Khelassi, directeur de l’organisation sportive et des compétitions (DOSC) à la FAT.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!