Souk Ahras : Les deux équipes fanion en divisions inférieures | El Watan
toggle menu
jeudi, 14 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191114


Souk Ahras : Les deux équipes fanion en divisions inférieures

12 septembre 2019 à 8 h 00 min

Malgré les sommes faramineuses injectées dans le football, la descente aux enfers continue à Souk Ahras. L’ESSA (Entente Sportive de Souk Ahras) entamera cette nouvelle saison en rang inférieur (division II), malgré les appels lancés antérieurement par les différents partenaires du club et ses supporters les plus fidèles.

Zinedine Hadji, entraîneur-dirigeant et ancien joueur de l’équipe, s’est prononcé sur la situation qui prévaut depuis des années. «Le bradage de l’Entente a commencé depuis des années, notamment avec l’arrivée de quelques aventuriers à la tête de l’association sportive ESSA, qui chapeautait plusieurs autres disciplines.

La mainmise maintenue par des personnes malintentionnées, dont des cadres intermédiaires de la direction de la jeunesse et des sports, sur la gestion courante du club et de l’association, l’opacité totale qui a caractérisé son mode de fonctionnement et l’absence de contrôle sont à l’origine de cette dégringolade», a-t-il indiqué.

Il a ajoutera : «Concernant l’alibi des moyens financiers, j’affirme qu’une somme de 2 milliards de centimes a été injectée la saison écoulée, en plus de plusieurs reliquats et d’une somme de 20 millions de centimes débloqués par la DJS au moment où tout le monde était au courant du classement de l’équipe, d’où plusieurs non-dits et une foule de questions à poser.»

Nous venons d’apprendre, par la même occasion, l’échec d’une deuxième équipe, en l’occurrence celle de Hamma Loulou, appelée à évoluer en Interwilayas après avoir longtemps côtoyé les grandes équipes de la région.

Une mauvaise gestion certes, mais aussi un essoufflement financier, et ce, contrairement à l’ESSA, où les moyens matériels n’ont jamais tari, malgré les fausses alertes. Pour les supporters de Hamma Loulou, l’approche est différente. «Des milliards ont été débloqués au profit de disciplines individuelles affiliées à des ligues non homologuées, sinon fictives, sous forme d’aides officielles et de collectes auprès de quelques particuliers.

Ceci n’est pas le cas pour notre équipe qui draine des milliers de jeunes et s’inscrit en conformité avec les orientations majeures de la pratique sportive du pays», a déclaré L. Abdallah, un membre actif du comité des supporters.

Une situation inquiétante dans la mesure où plusieurs autres disciplines, à l’instar du handball, du volley-ball, du basket-ball, entre autres, peinent à voir le bout du tunnel.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!