Football européen des clubs : Quand les riches défient l’UEFA | El Watan
toggle menu
mardi, 07 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




Football européen des clubs : Quand les riches défient l’UEFA

20 avril 2021 à 9 h 55 min

Les douze clubs les plus riches d’Europe (Real Madrid, FC Barçelone, Atlético de Madrid, Inter, l’AC Milan, la Juventus, Manchester City, Manchester United, Arsenal, Liverpool, Chelsea et Tottenham) ont décidé hier lundi de créer une nouvelle compétition surnommée «Super league».

Cette dernière tend à supplanter la traditionnelle compétition européenne lancée en 1955. La nouvelle compétition très «privée» et ne concernant que les formations les plus riches du continent.

Et pour donner plus du crédit à leur démarche, les douze clubs ont même lancé une procédure devant les juridictions compétentes «afin d’assurer son existence face à la menace d’une bataille juridique avec les instances du football».

Les initiateurs de cette Super league n’ont, par ailleurs, pas manqué d’afficher leur inquiétude devant la réaction de l’UEFA et de la Fifa à l’annonce de la création de sa compétition.

Toutefois, ils tiennent absolument à leur projet. 20 clubs devraient prendre part à la compétition (douze membres fondateurs en plus de trois autres à déterminer. Les cinq autres formations désignées le seront à travers un système basé sur leur performance de la saison d’avant).

Le championnat se déroulera sous forme d’un championnat à deux groupes de 10 clubs (18 journées) et dont le coup d’envoi sera donné au mois d’août. Des play-offs seront organisés au mois de mai pour déterminer le vainqueur final. Toutes les confrontations devraient se jouer au milieu de semaine.

L’UEFA CONDAMNE

La compétition s’inspire beaucoup des championnats nord-américains de basket (NBA) ou de football américain (NFL).

La nouvelle compétition devrait générer aux clubs engagés 3,5 milliards d’euros destinés uniquement à des investissements en infrastructures et compenser l’impact de la crise de la Covid-19.

Mais il y a des clubs qui s’opposent déjà à ce projet, à l’instar du Bayern Munich, Dortmund et le PSG, ou encore le FC Porto. L’Union européenne de football association a annoncé le même jour l’adoption d’un nouveau format pour la Ligue des champions en 2024 et le passage de 32 à 36 clubs.

Le comité exécutif a opté pour un mini-championnat à la place de la phase de poules comme annoncé par le secrétaire général adjoint Giorgio Marchetti.

Mais la sortie médiatique des clubs dissidents a fortement irrité le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin qui a qualifié la démarche «de proposition honteuse de quelques clubs guidés par l’avidité».

Il a même menacé les joueurs évoluant dans les clubs fondateurs de cette ligue qu’ils seront privés de la Coupe du monde et l’Euro et a annoncé que ces derniers «ne pourront plus représenter leurs équipes nationales». La «guerre» ne fait que commencer…


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!