Parer au plus vite à l’«anti-jeu» et aux buts «litigieux» ! | El Watan
toggle menu
vendredi, 27 mai, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Le coin du referee

Parer au plus vite à l’«anti-jeu» et aux buts «litigieux» !

17 septembre 2018 à 1 h 07 min

Beaucoup d’actes d’anti-jeu (perte de temps, simulation de blessure, non-respect des 9,15m, cacher le ballon sorti hors du jeu, jeter un 2e ballon sur le terrain…) sont commis depuis le début de l’actuelle saison.

Le manque de rigueur de nos arbitres dans la lutte contre ce fléau qui mine notre football local et influe sur les performances de nos clubs engagés dans les différentes compétitions internationales, car habitués au laxisme et à la passivité sont le résultat de ce triste constat. Tous ceux au stade ou devant leur petit écran sont exaspérés par ces actes d’anti-jeu qui tuent le football à petit feu. Le fait n’est pas isolé, car on enregistre une prolifération desdits comportements aux deux niveaux de compétition de l’élite et à défaut de combattre cette «bombe», il faut s’attendre à une véritable faillite.

Évidemment, cela ne date pas d’aujourd’hui et il faut reconnaître que cette manière de se comporter totalement antisportive pratiquée principalement par ceux (club local ou visiteur) qui veulent «sauvegarder» un avantage est le cumul de plusieurs années et est acquise précédemment. Seulement voilà, nos équipes d’arbitres d’aujourd’hui sont «armés» de plusieurs moyens de communication directe en temps réel sur le terrain à même de pouvoir anéantir tous ces actes. Ils peuvent y remédier en faisant preuve de volonté communément uniformisée et de tact. Autre fait à ne pas occulter et qui commence à peser lourd sur certaines issues de match, ce sont les buts litigieux !

Certains assistants, de par leur placement convenable et favorable, ont le signal électrique et la gâchette rapide (drapeau et via l’oreillette), forçant la main à l’arbitre directeur d’avaliser certaines réalisations contestables. Pourquoi se précipiter et mettre la progression et l’avenir du trio en difficulté ? Pourtant, la trilogie qui doit prévaloir avant toutes les décisions arbitrales (situations des hors-jeu et validation ou non des buts en s’assurant d’abord que le ballon a entièrement franchi la ligne de but) demeure : voir, attendre et ensuite agir (décider).
A méditer.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!