Denis Lavagne. Entraîneur de la JSK : «On a autant de chances que le Raja de gagner cette finale» | El Watan
toggle menu
mardi, 07 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




Denis Lavagne. Entraîneur de la JSK : «On a autant de chances que le Raja de gagner cette finale»

10 juillet 2021 à 9 h 53 min

Avant le départ vers Cotonou, la capitale économique du Bénin, le coach en chef de la JS Kabylie, Denis Lavagne, a animé une conférence de presse dans le hall de l’aéroport Houari Boumédiene d’Alger au cours de laquelle il a abordé plusieurs points liés à la rencontre de ce soir.

«Peut-être que le Raja Casablanca est plus habitué et a des joueurs d’expérience, mais le football n’est pas une science exacte, donc je pense qu’on a autant de chances que le Raja de gagner cette finale. A nous de savoir jouer à 100 %, d’être capables d’exprimer nos capacités, ne pas avoir peur surtout par rapport à l’enjeu et ne pas être pris par les émotions», dira t-il d’emblée. D’après lui,  ce sera du 50-50 pour cette finale maghrébine de la coupe de la CAF.

«Oui, je suis optimiste et réaliste. Les jeunes ont beaucoup travaillé et ont pris confiance en eux après des débuts difficiles en championnat. Ils ont donné tort à ceux qui ne croyaient pas en eux», ajoute Denis Lavagne. En ce qui concerne l’état physique de son effectif, Lavagne a fait savoir que Zakaria Boulahia, blessé au genou lors de la rencontre de championnat face à Saoura, sera présent pour ce match.

Questionné, par ailleurs, sur le travail accompli à la tête de la barre technique, il a lancé avec modestie: «C’est mon boulot ! Quand on arrive dans un club on a toujours envie d’avoir de bons résultats. On a travaillé, tout le monde a travaillé et puis et on est là. Maintenant il faut concrétiser tout ca par une victoire, et ce sera un très bon parcours».

La récupération après la série de matchs de ces derniers jours ne risque t-elle pas de peser sur l’effectif? «Je pense qu’on a travaillé en conséquence pour que les joueurs puissent récupérer. Même le Raja Casablanca a joué hier (mardi), donc ils ont une rencontre de plus que nous. On a joué le 4 juillet, eux le 6. On est dans la même situation à l’instar de toutes les équipes en fin de saison», analyse l’entraîneur de la JSK  avant de poursuivre : «Pour la finale, il peut y avoir des prolongations puis des penalties, sur un match les chances s’égalisent.

Comme je l’ai dit, c’est du 50-50. A  nous de faire ce qu’il faut pour exprimer nos qualités à 100 %. Je pense qu’on a des qualités pour pouvoir gêner cette équipe défensivement et offensivement  (…)  Un match sur un terrain neutre, en présence de la VAR, il n’y a pas de raison que l’arbitre soit contre nous».

Dans un mot pour les supporters, Denis Lavagne dira en conclusion : «On va essayer de donner le maximum pour tous les Algériens, et les Kabyles qui sont au pays ou à l’étranger, une grande diaspora, on pense à eux».


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!