Judo : Mustapha Moussa nous a quittés | El Watan
toggle menu
mercredi, 21 octobre, 2020
  • thumbnail of elw_30092020






Judo : Mustapha Moussa nous a quittés

08 août 2020 à 9 h 10 min

L’ancien judoka international algérien Mustapha Moussa est décédé il y a une semaine, le jour de l’Aïd El Adha, à l’âge de 58 ans.

Mustapha Moussa, frère d’Ahmed, ancienne star du judo, s’est illustré, de son côté, sur le plan national et continental en s’offrant, entre autres, le titre de vice-champion d’Afrique de judo, lors de l’édition de Tunis 1985.

Moussa, ex-judoka de la sélection militaire (EMEPS), a fait son apprentissage dans cette discipline au sein du MCA, sous l’appellation du Mouloudia des Pétroliers d’Alger (MPA). Un club dans lequel il avait imposé sa suprématie durant plusieurs années.

Grâce à ses titres et son abnégation, Moussa, natif de Belouizdad, plus précisément du quartier Cervantès, a été intégré à Sonatrach comme athlète de performance.

Lors d’un tournoi international de judo organisé par l’EMEPS à Alger en 1981, Mustapha Moussa a été battu en finale des -60 kg par son frère Ahmed, l’autre champion algérien de l’époque, qui partait largement favori dans ce duel familial. Au retour  à la maison, Mustapha, plein d’humour, a expliqué à ses  parents qu’il ne voulait pas gagner face à son frère aîné.

Après la fin de sa carrière sportive, frôlant la trentaine, Mustapha Moussa a décidé de faire sa mutation au niveau de la base de Sonatrach,  située à Hassi Messaoud, où il occupa le poste d’animateur sportif.

Le destin a voulu qu’il ne savoure pas sa retraite, prise il y a quelques années seulement. Pour la petite histoire, tout en étant jeune judoka, Moussa a été également le portier de la section de football du CR Belcourt, dans les catégories junior et espoir, aux côtés de Boualem Laroum, Djamel Menad, etc. Malgré son talent de gardien de but, Moussa a préféré poursuivre sa grande lancée dans le judo.

L’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports et international de judo, Sid Ali Lebib, très peiné par le décès de son ex-coéquipier au Mouloudia d’Alger et en équipe nationale, raconte : «Mustapha Moussa, qui fut proche de moi, a marqué de son empreinte le judo algérien. Il était toujours souriant et d’une extrême gentillesse. Il a brillé dans cette discipline qui lui a valu d’être sélectionné plusieurs fois en équipe  nationale. Je tiens encore une fois à présenter mes plus sincères condoléances à toute sa famille.»

Suite à ce décès, le collectif de la rédaction sportive d’El Watan présente, à son tour, ses sincères  condoléances à sa famille et prie Dieu Le Tout-Puissant de l’accueillir En Son Vaste Paradis.

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!