Mouloudia d’Alger : Fin de mission pour Bernard Casoni | El Watan
toggle menu
mardi, 25 février, 2020
  • thumbnail of elwatan25022020


  • Stream système

Mouloudia d’Alger : Fin de mission pour Bernard Casoni

09 décembre 2019 à 9 h 36 min

En sursis après le nul concédé, la semaine dernière, face au CR Belouizdad, le coach français du Mouloudia d’Alger, Bernard Casoni, ne poursuivra pas sa mission à la tête de la barre technique, après la défaite concédée hier soir à Sidi Bel Abbés face à la formation locale de l’USMBA.

Le Français, qui s’est vu signifier «oralement» son éviction dans le vestiaire, juste après cette défaite, a été convoqué à une réunion d’urgence, hier soir, par la direction pour entériner la décision de son limogeage et trouver un compromis pour la résiliation de son contrat.

La veille déjà, soit juste après la défaite concédée face à  l’USMBA, le président du conseil d’administration de la SSPA/Le Doyen, en l’occurrence Achour Betrouni, avait évoqué cette réunion qui devait trancher sur l’avenir du technicien français : «En tant que premier responsable du club, nous devons prendre une décision sage qui va dans l’intérêt du MCA.

Concernant l’entraîneur Bernard Casoni, rien n’a encore été décidé, ce sera une décision collégiale. Sur le plan contractuel, une clause nous oblige à lui verser trois mois de salaires en cas de limogeage, ce sera difficile à supporter pour le club au vu de la situation financière actuelle, donc il faut bien réfléchir.» Et de lâcher : «Le départ de Casoni n’est pas encore acté, mais nous avons pris nos dispositions pour parer à toute éventualité.»

Un limogeage qui devait être acté hier soir, lors de cette réunion, où Casoni connaîtra un second limogeage à la tête de la barre technique, après celui de juillet 2018. Il faut dire que Casoni était déjà sur la sellette depuis quelques semaines.

Très remontée contre lui après sa fameuse sortie médiatique à la veille du match face au CABBA, où il avait réclamé ses salaires et ceux de ses joueurs, la direction algéroise était encore moins satisfaite des derniers résultats de l’équipe, avec un seul point de pris sur les neuf possible lors des trois derniers matchs.

Evitant le limogeage de justesse en début de semaine dernière, après le faux pas face au voisin, rival et concurrent direct pour le titre, Casoni n’y échappera pas désormais, surtout qu’on a appris que le directeur sportif, Fouad Sakhri, avait pris les devants en prenant attache avec des techniciens étrangers pour succéder à Casoni, bien avant le match face à l’USMBA.

Trois techniciens étrangers pour succéder au Français

L’avenir de Bernard Casoni ainsi scellé, avec une rupture de contra, la direction du Mouloudia n’a pas perdu de temps pour trouver son successeur. D’ailleurs, et comme signalé précédemment, le directeur sportif avait pris les devants en établissant une short-liste de techniciens susceptibles de succéder à Casoni, bien avant le déplacement de l’équipe à Sidi Bel Abbés.

Le responsable se serait même déplacer, jeudi dernier, à Madrid, pour rencontrer un technicien. Et il s’agirait, selon certaines indiscrétions, de l’Espagnol Miguel Ángel Portugal Vicario, qui avait fait un bref passage au CS Constantine à la fin de l’année 2016. Ce dernier aurait même donné son accord de principe et devrait être, sauf surprise, le successeur de Casoni.

Outre l’Espagnol, deux autres techniciens étrangers sont en vue : le Tunisien Aymen Zelfani et le Marocain Rachid Taoussi.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!