MO Béjaïa : Belal souhaite un retour rapide sur les terrains | El Watan
toggle menu
dimanche, 05 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan05072020




MO Béjaïa : Belal souhaite un retour rapide sur les terrains

25 mars 2020 à 8 h 59 min

L’attaquant du MO Béjaïa, Abderrazek Belal, victime d’un traumatisme crânien le 24 octobre de l’année dernière suite à une chute sur le gazon artificiel du stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa, alors qu’il s’entraînait avec ses camarades, se trouve actuellement chez lui à Oran avec sa famille.

Le joueur a repris ses forces après une période passée sans un profond coma au niveau de l’hôpital Khellil Amrane de Béjaïa, mais aussi suite à la rééducation qu’il a subie en Tunisie.

En dépit de la période difficile qu’il a traversée, Belal se sent mieux actuellement, puisqu’il a repris la vie normale avec ses proches et sa famille en attendant la vie sportive. Le joueur en question devrait effectuer une seconde intervention chirurgicale, mais l’apparition de la pandémie du coronavirus a fait retarder les choses comme a tenu à l’affirmer : «Il était prévu que je subisse une seconde intervention chirurgicale à Béjaïa avec le médecin qui m’a opéré la première fois, mais suite à l’apparition du coronavirus, le médecin m’a demandé de patienter, en attendant que les choses reviennent à la normale, puisque tous les services de la santé sont actuellement mobilisés pour lutter contre ce virus.»

Cependant, l’enfant d’El Bahia a affiché sa déception, mais aussi sa colère contre l’absence d’un geste de la part des dirigeants du MOB depuis qu’il a contracté cette grave blessure qui a failli lui coûter la vie.

Interrogé, Belal Abderrazek nous a déclaré : «Je ne vous cache pas que je n’ai reçu aucune aide de la part du club depuis ma blessure, pour laquelle j’ai effectué tous les soins nécessaires avec mes propres moyens. Mieux encore, je n’ai reçu aucun salaire de la part du club, contrairement à mes coéquipiers, alors que je suis dans le besoin. Heureusement, il y a des gens de Béjaïa qui m’ont appelé pour me proposer des aides ainsi que l’entraîneur Bouakaz qui m’a pris en charge pendant ma rééducation en Tunisie.»

Le joueur affirme aussi n’avoir reçu aucun geste des instances sportives (FAF et LFP). Il ajoutera en substance : «Personne ne m’a apporté d’aide, que ce soit la FAF, la LFP ou même les autorités locales de la wilaya d’Oran. Il y a seulement le président de la LFP, Abdelkrim Medouar, qui m’a appelé pour s’enquérir de ma situation, sinon, personne ne m’a aidé.»

L’actuel joueur du MOB attend toujours qu’on déclenche son assurance afin qu’il puisse faire face à la situation dans laquelle il se trouve actuellement : «Je me suis déplacé à plusieurs reprises à Béjaïa pour que l’administration effectue les démarches nécessaires concernant mon assurance sociale, mais jusqu’à présent, rien n’est encore fait pour des raisons que j’ignore, alors que j’étais même surpris de découvrir que je suis déclaré à 50 000 DA seulement à la sécurité sociale.»

Le souhait de l’ex-joueur du MC Oran est de retrouver les terrains dans quelques mois après les assurances qu’il a reçues de la part des médecins afin de pratiquer à nouveau son sport préféré et nourrir sa famille. Il conclut : «Je suis optimiste quant à un retour sur les terrains pour pratiquer à nouveau ma passion, à savoir le football, d’autant plus que je suis encore jeune et l’avenir est devant moi.

J’ai reçu des assurances de la part des médecins et j’espère que je serais de retour après la deuxième intervention chirurgicale qui me permettra de me porter encore mieux et subvenir aux besoins de ma famille.» A rappeler que Belal, qui a été formé à l’USM Oran, a évolué au sein du MCO, du MCEE et enfin au MOB.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!