MCA - USMBA : Le stade du 5 Juillet théâtre de graves incidents | El Watan
toggle menu
samedi, 07 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191207


  • Massage Tunisie


MCA – USMBA : Le stade du 5 Juillet théâtre de graves incidents

15 novembre 2018 à 10 h 00 min

La défaite concédée, mardi soir, par le Mouloudia d’Alger face à la lanterne rouge du championnat, l’USM Bel Abbès (0-1), dans le cadre de la 14e journée du championnat de la Ligue 1, a été «mal appréciée» par une frange des supporters du club algérois, qui n’ont pas trouvé mieux que de manifester leur ire en s’en prenant aux sièges et aux structures de l’enceinte olympique du 5 Juillet, avec des actes de violence et de vandalisme qui ont complètement éclipsé l’aspect sportif d’un simple match de football.

Victimes il y a quelques semaines de cette même violence, certains pseudo-supporters qui ont dénoncé «l’enfer de Bordj Bou Arréridj», se sont transformés l’espace d’un match en gourous, infligeant cette violence et versant leur colère sur leurs propres supporters, sur lesquels ils ont balancé sièges et différents projectiles, blessant de nombreux fidèles et supporters modèles du Mouloudia.

Bien que causant d’énormes dégâts matériels, dans un acte condamnable, ce qui s’est passé mardi soir au 5 Juillet indique clairement que la violence est loin d’être une affaire de «règlement de comptes» entre deux galeries de deux clubs rivaux. Si la colère des supporters à l’égard de leur équipe, et plus précisément à l’encontre des joueurs, est justifiée, il n’est pas admissible qu’elle s’exprime avec une telle violence, causant de nombreuses victimes et des millions de dinars de dégâts matériels.

Bavures policières

L’attitude des pseudo-supporters du Mouloudia, qui ont versé dans la violence et le saccage pour exprimer leur colère – des images et vidéos montrent ces actes condamnables –, a été suivie en toute logique d’une réaction des services de police. Une réponse nécessaire pour combattre la violence et les fauteurs de troubles, même s’il faudra constater, avec regret, que certains de ces agents censés rétablir l’ordre se sont rendus coupables d’une violence encore plus grave que celle des saccageurs.

Ainsi, une vidéo montrait un jeune supporter présumé, ayant participé aux troubles, être tabassé par des policiers, alors qu’il avait été maîtrisé, le rouant de coups de pied et de matraque.

D’autres images circulant sur les différents réseaux sociaux montrent des actes de provocation de la part de certains agents de l’ordre. Des scènes montrent clairement un policier en civil, au milieu d’un groupe de policiers en tenue, lançant un bout de siège. Tant de dépassements qui attisent encore plus la violence. Ce n’est pas en étant plus violent qu’on combattra ce phénomène.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!