MC Oran : Les Hamraoua dénoncent les inepties de la LFP | El Watan
toggle menu
jeudi, 14 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan13112019


MC Oran : Les Hamraoua dénoncent les inepties de la LFP

21 octobre 2019 à 9 h 00 min

Le MCO continue de broyer du noir à cause des nombreuses trêves intempestives qui lui sont imposées. Un couac qui a irrité tout l’entourage du club, et ce, au vu et au su de tous les responsables de la LFP qui semblent se complaire dans un mutisme béat, malgré plusieurs correspondances adressées à la Ligue.

Le prochain match face au PAC, qui aura lieu le 23 octobre, est appréhendé par les Hamraoua. Ils craignent que l’arrêt de 18 jours imposé ne soit fatal à leur équipe, comme ce fut le cas contre le MCA, et ce, après 21 jours de relâche.

Dans tout ce carrousel, les joueurs, eux aussi aidés par ces vacances forcées, ont carrément sauté des entraînements, ce qui a irrité l’encadrement du club, à leur tête, l’actuel intérimaire coach Mecheri qui dira : «Le MCO est pénalisé par ces trêves qui sont devenues légion.

Il y a eu même un relâchement de certains joueurs qui, voyant les trêves devenir récurrentes, y ajoutent leur grain de sel, en s’absentant et faisant fi du règlement intérieur, des entorses qui ne plaident guère en faveur du club. Ces relâchements vont à coup sûr nous pénaliser.

Le match du PAC sera pour nous un match piège et dans cette optique nous devons coûte que coûte ne point rater cette joute et surtout confirmer tout au moins le bonus obtenu avec brio devant l’USMA.» Malgré cette série de trêves, vacances et autres relâchements, le MCO a mis sur pied une joute amicale face au voisin de l’OM Arzew, qui s’est terminée sur un score  de 1 à 1.

Un satisfecit pour le staff qui a déjà une notion sur l’équipe type qui va croiser le fer avec le PAC. Rappelons que le team de Chalo a créé la sensation lors de la saison écoulée, en battant les Hamraoua dans leur fief.

Chérif El Ouazzani a décidé cette fois-ci de prendre ses distances avec le poste de DG et n’assumer que celui qui lui est dévolu, à savoir être l’entraîneur en chef de l’équipe, et ce, dans l’attente de sa licence d’entraîneur.

Le poste de DG sera dévolu à l’actuel conseiller du club, Raja Boubekeur, bien sûr en attendant les passations consignes avec les actuels actionnaires majoritaires du club, qui semblent se complaire dans un mutisme sidérant, en esquivant à chaque fois les AG, seules garantes pour remettre sur les rails une équipe qui n’a pas encore trouvé sa voie de salut sur le volet administratif. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!