Angleterre : Liverpool craque à Southampton | El Watan
toggle menu
lundi, 26 septembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Angleterre : Liverpool craque à Southampton

06 janvier 2021 à 10 h 05 min

Liverpool a subi sa deuxième défaite de la saison en Premier League lundi à Southampton (1-0), son troisième match consécutif sans victoire qui fragilise sa première place au classement, désormais partagée avec Manchester United.

Vingt-quatre heures après l’effondrement de Chelsea face à Manchester City (1-3), Liverpool est ainsi le deuxième grand perdant de cette 17e journée qui a complètement rebattu les cartes. Les Reds conservent leur première place à la différence de but, mais risquent de passer rapidement derrière Manchester United, qui disputera un match en retard à Burnley le 12 janvier.

Cette défaite est la première en championnat depuis le désastre vécu à Aston Villa (7-2) en octobre et rappelle combien le système de jeu mis en place par Jürgen Klopp dépend d’un investissement psychologique sans faille, y compris face à une équipe de niveau intermédiaire, qui restait sur quatre matchs sans victoire. Après les deux victoires très probantes contre Tottenham (2-1) et Crystal Palace (7-0), qui semblaient faire de Liverpool le favori pour un second titre, les deux derniers matchs nuls contre West Bromwich (1-1) et Newcastle (0-0) ont été deux premiers avertissements. La sanction est plus sévère cette fois. Suite au retour de Thiago Alcantara au milieu, et en l’absence des défenseurs centraux Van Dijk, Matip et Joe Gomez, Jürgen Klopp avait décidé de laisser Nathaniel Phillips sur le banc et faire descendre Jordan Henderson aux côtés de Fabinho, un poste qu’il n’a occupé que quelques dizaines de minutes ces dernières années.

RENDEZ-VOUS AVEC MANCHESTER UNITED

Un choix perdant. Liverpool est passé complètement à côté de la première période, après une très mauvaise entrée en matière, dès la deuxième minute de jeu. Un coup franc de James Ward-Prowse au-dessus de la défense a piégé Trent Alexander-Arnold, pas suffisamment concentré, et à permis à Danny Ings de lober Alisson (2’, 1-0). La réaction des Reds a été très timide. A part une frappe trop enlevée de Sadio Mané en dehors de la surface de réparation (34’), ils n’ont eu aucune occasion. Dans le même temps, Southampton aurait pu creuser l’écart deux fois, d’abord avec une déviation d’Ings pour Moussa Djenepo, qui a tiré au-dessus (26’), et surtout sur une percée de Nathan Tella, qui venait d’entrer en jeu et qui a profité d’un manque d’agressivité d’Alexander-Arnold et Fabinho pour mettre en danger Alisson (41’).

Liverpool a eu toutes les peines du monde à accélérer et à porter le danger en seconde période. La faiblesse de la frappe de Mané, pourtant en position idéale pour marquer, à un quart d’heure de la fin, a tout dit de l’état de fatigue des Reds. L’énergie déployée dans les dernières minutes a surtout mis en évidence l’absence d’options offensives sur le banc de Klopp, lorsque Salah, Firmino et Mané sont hors forme. Ceux-ci ont maintenant deux semaines pour se préparer pour le prochain gros choc : la réception de Manchester United, le 19 janvier.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!