Ligue Algéroise de cyclisme : Le VTT à l’honneur | El Watan
toggle menu
lundi, 11 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan11112019


Ligue Algéroise de cyclisme : Le VTT à l’honneur

22 octobre 2019 à 9 h 00 min

La Ligue algéroise de cyclisme (LAC), et ce, suite aux dernières directives de la Fédération algérienne de cyclisme (FAC) innove, pour la saison de cette année, en intégrant une nouvelle spécialité dans ses activités annuelles, à savoir le Vélo tout-terrain (VTT).

En partenariat avec la direction de la jeunesse, des sports et loisirs (DJSL) d’Alger, la Ligue algéroise a lancé les challenges VTT depuis plus de trois semaines, en programmant des courses hebdomadaires. C’est ce que nous explique le président de la Ligue d’Alger, Daoud Messaoud. «On a intégré cette année, et pour toute la saison, des courses de VTT. C’est une discipline qui fait partie intégrante du cyclisme de par le monde, et qui est une discipline olympique à part entière.

Donc c’est à cet effet qu’on a décidé, en tant que Ligue d’Alger, de lancer des challenges de VTT, et ce, depuis le samedi 5 octobre dernier, avec notamment l’aide et la collaboration de la DJSL d’Alger, qui a mis à notre disposition tous les moyens. Il y aura donc des challenges tout au long de l’année, avec des courses hebdomadaires chaque samedi, et dont la troisième journée s’est déroulée samedi dernier au Parc Dounia, du côté de Ben Aknoun», a expliqué Daoud Messaoud, triple champion d’Afrique en cyclisme et ancien entraîneur national. «Chaque week-end, la LAC organisera une compétition.

Elle concerne pour le moment 24 clubs affiliés à la Ligue et plusieurs associations. Toutes les catégories, des minimes aux seniors, filles et garçons, en passant par les athlètes des différentes sélections nationales participent à ce premier challenge qui s’étalera sur trois mois. Jusqu’à la fin de l’année, tous les cyclistes sont concernés par cette compétition. Par la suite, ceux qui font du cyclisme sur route aborderont les compétitions de leurs disciplines, et les athlètes spécialisés dans le VTT poursuivront l’activité durant toute la saison», indique de la président de la LAC, qui précise qu’il s’agit de courses Open, puisque ouvertes à tout citoyen non affilié à y prendre part.

Daoud Messaoud notera, par ailleurs, qu’au-delà de cette ambition de lancer le VTT en Algérie, il s’agit aussi d’aider les cyclistes des autres spécialités à se préparer physiquement pour leurs compétitions respectives. «En réalité, la programmation de ces challenges n’est pas fortuite. Le VTT qui est un sport d’endurance, servira en fait aux cyclistes des autres spécialités de préparation physique d’avant-saison, et dont le coup d’envoi sera donné en janvier», ajoute-t-il.

Par ailleurs, le patron de la LAC ne cache pas ses ambitions de faire du VTT une spécialité et un sport à part entière en Algérie. Dans cette perspective, et pour inciter les clubs et leurs athlètes à se lancer dans le VTT, et généraliser sa pratique, tout club s’engageant dans ces challenges bénéficieront de 5 vélos VTT. «On fait de notre mieux pour aider les clubs de cyclisme à intégrer le VTT dans leurs activités sportives et en faire la promotion.

Grâce au soutien de la DJSL, notre Ligue prendra en charge les frais d’affiliation et d’engagement des clubs et leurs athlètes, et chaque club engagés bénéficiera de 5 vélos pour les aider à pratiquer le VTT», informe encore Daoud Messaoud. Toujours dans cette perspective de vulgarisation du VTT, Messaoud Daoud lance un appel aux jeunes intéressés par la pratique du VTT de se présenter au siège de la Ligue algéroise, sis au Sacré-Cœur à Alger, pour être orientés et faciliter leur adhésion aux différents clubs de la capitale, qui lui sont affiliés.

Des challenges de VTT lancés donc depuis seulement trois semaines, mais qui suscitent un engouement certain de la part des jeunes de la capitale, avec un nombre de participants en nette progression, et qui devrait connaître une nouvelle hausse à l’occasion de la 4e course de ce premier challenge de VTT, qu’i se déroulera samedi 26 octobre au niveau de la forêt de Baïnem, à l’ouest de la capitale.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!