Les Verts veulent confirmer | El Watan
toggle menu
dimanche, 25 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190825

  • Pub Alliance Assurance




CAN 2019. quarts de finale : Algérie - Côte d’Ivoire

Les Verts veulent confirmer

10 juillet 2019 à 10 h 04 min

Après l’euphorie, les partenaires du capitaine Ryad Mahrez se remettent au travail pour préparer leur quart de finale contre la Côte d’Ivoire, prévu demain (jeudi) à 17h à Suez.

La reprise s’est effectuée sans le sélectionneur Belmadi qui a assisté au match Mali-Côte d’Ivoire pour superviser le futur adversaire des Verts.

Le groupe a été scindé en deux : le premier composé des joueurs ayant pris part au match contre la Guinée  est resté à l’hôtel pour une bonne séance de récupération sous la conduite de Rémy Lancou.

Le second, sous la houlette de Azziz Bouras, Serge Romano et Amara Merouani, a eu droit à une séance d’entraînement pleine au Petrosport Stadium (Le Caire). Les choses sérieuses devaient commencer hier avec la préparation technico-tactique en présence de tout le groupe.

L’entraîneur Djamel Belmadi, qui a supervisé son prochain adversaire, a sans doute une idée sur les points forts et les points faibles des Eléphants, qui, secoués par leur capitaine d’équipe, Serge Aurier, semblent décidés à passer à la vitesse supérieure.

L’entraîneur ivoirien, Ibrahim Kamara, reconnaît la difficulté de la mission face aux Verts et estime que son team a les moyens pour atteindre le dernier carré : «Nous avons notre idée sur l’équipe algérienne qui est collectivement forte avec de très bonnes individualités.

Djamel Belmadi réalise un excellent travail depuis qu’il est à la tête de cette équipe. Je ne vais pas aller jusqu’à dire que j’aurais aimé éviter l’Algérie, car à ce stade de la compétition, nous n’avons pas le choix.»

Les capés de Belmadi savent, eux aussi, que la mission n’est pas aisée, même si la Côte d’Ivoire n’a pas montré grand chose jusque-là, notamment face au Mali, mais la qualification peut se jouer sur un petit détail.

«Si on veut atteindre la finale, on doit gagner tous les matches», a déclaré le coach Belmadi, dans le but de pousser ses poulains à rester vigilants et bien concentrés sur cette confrontation, la quatrième entre les deux nations durant cette décennie.

En effet, après la victoire des Verts en 2010 et la revanche des Ivoiriens en 2015 (intercalée par un match nul en 2013), cette rencontre sera considéré comme une belle entre les deux sélections.

Les Verts, qui regagneront Suez aujourd’hui ou demain matin, compteront encore une fois sur le soutien des nombreux supporters présents sur place et d’autres qui vont rallier l’Egypte, à partir de ce soir, par des vols charter au prix de 35 000 DA comprenant le billet d’avion et le ticket d’accès au stade.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!