Dopage dans le cyclisme : Les révélations fracassantes de Mohamed Mokhtari | El Watan
toggle menu
lundi, 28 septembre, 2020
  • thumbnail of elwatan07092020





Dopage dans le cyclisme : Les révélations fracassantes de Mohamed Mokhtari

23 avril 2020 à 6 h 58 min

Quelques jours après la sortie médiatique de Azzedine Sakhri, ancien champion algérien des longues distances, lequel a mis à nu le réseau et la filière de dopage en Algérie, c’est au tour de Mohamed Mokhtari, ancien cycliste de l’équipe nationale algérienne et ancien entraîneur national, qui vient d’interpeller, à travers un courrier adressé au secrétaire d’Etat chargé du sport d’élite, Noureddine Morceli, sur les dégâts du dopage dans le milieu du cyclisme algérien.

A cet effet, dans cette correspondance, Mokhtati qui, rappelons-le, avait offert la médaille de bronze historique à l’Algérie dans l’épreuve sur route (160 km), lors des Jeux méditerranéens de Mersin 2013, n’y est pas allé par quatre chemin pour faire des révélations fracassantes à propos de la consommation de produits dopants dans le cyclisme algérien. Notre interlocuteur s’est dit étonné non seulement de l’absence d’un médecin fédéral, mais aussi des contrôles antidopage qui font défaut.

Les derniers effectués remontent à 2017, où cinq cyclistes ont été contrôlés positifs, lors des compétitions nationales. Suite à cette négligence, Mokhtari a sollicité Noureddine Morceli, secrétaire d’Etat, afin qu’il intervienne pour imposer le contrôle antidopage, lors des compétitions de cyclisme nationales et régionales. «Ceci est dans l’optique de protéger nos jeunes cyclistes des graves conséquences sur leurs santé», soutient Mokhtari. «J’ai décidé de tirer la sonnette d’alarme, car la situation est très grave.

Il faut s’interroger sur les anomalies relevées chez certains jeunes cyclistes, qui ont un problème thyroïdien (goitre). En ma qualité de cadre d’Etat en sport ayant passé environ quarante ans de carrière dans cette discipline, dont une quinzaine d’années en tant qu’athlète de performance, je n’ai jamais entendu parler de ce phénomène par le passé», déplore Mokhtari.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!