Coupe de la CAF. ES Sétif - Asante Kotoko (ce soir à 18h) : Le jeu trouble des Ghanéens | El Watan
toggle menu
mardi, 13 avril, 2021
  • thumbnail of elwatan12042021





Coupe de la CAF. ES Sétif – Asante Kotoko (ce soir à 18h) : Le jeu trouble des Ghanéens

21 février 2021 à 9 h 50 min

L’adversaire de l’Aigle noir s’est avéré maître dans l’intox, la guerre psychologique et la diversion. Pour maintenir le suspense et donner du fil à retordre à la direction de l’ESS, les dirigeants de l’Asante Kotoko ont fait du plan de vol de leur délégation composée, nous dit-on, de 33 personnes dont 20 joueurs, un secret d’Etat.

Avant d’opter pour un vol direct Accra-Sétif assuré, semble-t-il, par un avion militaire, les Ghanéens ont laissé entendre qu’ils allaient faire Accra-Alger via Le Caire. Ne pouvant continuer dans une démarche insensée, les Porcupine Warriors ont décidé hier matin de transmettre à la FAF leur plan de vol et de voyager à bord d’un vol spécial Accra-Sétif.

Avant de rallier la capitale des Hauts-Plateaux sétifiens vers 16h, où ils n’auront effectué qu’une seule séance d’entraînement sur la pelouse du 8 Mai 1945, les Ghanéens ont observé une courte escale à Tamanrasset. Pour revenir au vif du sujet, soulignons que la confrontation s’annonce difficile pour les deux formations qui voudraient tant continuer l’aventure. A la quête de nouveaux galons, les Noir et Blanc ayant fait la moitié du chemin hors de leurs bases n’ont pas le droit de louper leur 132e sortie africaine.

Privés des services de l’axial Bekakchi et de leur maître à jouer Akram Djahnit, les Sétifiens auront fort à faire devant un adversaire disposant d’un bon milieu de terrain et d’une attaque à surveiller comme le lait sur le feu.

Pour ne pas tomber dans le panneau de l’excès de confiance, les partenaires de Nemdil devraient disputer une véritable finale de la CAF avant l’heure. D’autant que l’adversaire, ayant tout à gagner dans l’affaire, n’a pas effectué un voyage d’agrément. Connaissant les forces et faiblesses de l’Asante, Nabil Kouki reste prudent.

«La victoire de l’importante première mi-temps est oubliée. Nous devons nous armer de la détermination des grands événements pour remporter la deuxième mi-temps, décisive à plus d’un titre. Le compostage du ticket de la phase des poules est la meilleure des motivations. Pour éviter toute mauvaise surprise, il faut rester concertés et mobilisés quatre-vingt dix minutes durant. Car la confrontation ne sera pas une simple partie de plaisir. Ne manquant pas d’arguments à faire valoir au milieu et en attaque, l’adversaire n’a pas encore dit son dernier mot. On va batailler dur pour offrir une belle qualification à notre fidèle public», souligne le coach du onze ententiste devant se hisser à la hauteur de l’événement…

Le wali de Sétif se rend au stade et offre 2 milliards à l’ESS

Afin d’aider l’Entente à faire face à la gravissime crise financière, encourager le cas échéant les hommes de Nabil Kouki à passer l’écueil ghanéen, le wali de Sétif, Kamel Abla, s’est déplacé hier matin au 8 Mai 1945 où il a assisté à une partie de l’ultime entraînement des Noir et Blanc.

Avant de prendre congé de ses hôtes, le chef de l’exécutif accompagné par Nouredine Hamideche, président de l’assemblée de wilaya (P/APW), a tenu à remettre à Abdelhakim Serrar, président du conseil d’administration du club phare de Aïn Fouara, un chèque de 2 milliards de centimes. Intervenant à un moment crucial, le geste du wali a été fortement apprécié et salué par toute la famille de l’Entente qui avait besoin d’une telle bouffée d’oxygène…


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!