Ligue 1. ES Sétif – CR Belouizdad : Le «dérapage» de trop… | El Watan
toggle menu
dimanche, 03 juillet, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Ligue 1. ES Sétif – CR Belouizdad : Le «dérapage» de trop…

08 juillet 2021 à 9 h 55 min

Les retrouvailles entre Sétifiens et Belouizdadis risquent, pour des raisons extra-sportives, de prendre des tournures acides. La confrontation sera certainement musclée et explosive à la fois.

Les puristes croisent les doigts. Ils craignent pour le bon déroulement de l’affiche de la 30e journée de la ligue I. Celle-ci se joue au niveau de la Toile, enflammée par une vidéo diffusée par des incendiaires. Pour des raisons extra-sportives, les retrouvailles entre Sétifiens et Belouizdadis risquent de prendre des tournures acides.

Par la faute de faux professionnels ne sachant pas que les mots ont un sens et un poids, la confrontation sera certainement hachée et explosive à la fois. L’enjeu n’est pas une excuse pour se donner en spectacle et  insulter l’adversaire qui n’est pas un ennemi. Au lieu de parler football, nous sommes contraints de pointer du doigt la bêtise de faux professionnels n’ayant de professionnels que leur émargement en fin de mois.

N’ayant certainement ni le temps ni la culture pour suivre l’Euro et les très beaux échanges entre Enrique, le sélectionneur de l’Espagne, et le joueur  italien, Chiesa, les incendiaires ont le moins que l’on puisse dire, fait sortir le classique ESS-CRB de son cadre sportif.

Il est vrai qu’il va opposer les «deux» premiers d’un exercice n’obéissant à aucune règle normale et universelle puisqu’on tolère  les coups bas et tous les dérapages, l’issue d’une rencontre abimée par de gravissimes insanités n’a plus d’importance. En fermant l’œil, les instances sont non seulement complices mais encouragent la violence. Celle-ci n’est plus l’apanage des supporters, elle est générée par des incendiaires déguisés en professionnels…

Des «professionnels» pyromanes

Après avoir pris le dessus sur l’USMBA, les joueurs du CRB explosent de joie. C’est leur droit. Oubliant l’histoire du maillot qu’ils portent, ces pseudo-professionnels franchissent la ligne rouge. Ne mesurant pas  la gravité de leurs propos, les petits fouteaux se permettent d’insulter les joueurs de l’Entente et la ville de Sétif, cité du 8 Mai 1945. Le gravissime dérapage de ces professionnels d’un genre nouveau est filmé.

La vidéo fait le tour de la Toile, affecte et irrite la grande famille de l’Entente s’expliquant mal le comportement indigne de ces pseudo  «professionnels». En franchissant la ligne rouge, les joueurs du CRB ont non seulement perdu la tête, mais aussi terni l’image du grand Chabab, le deuxième club de nombreux Sétifiens tels Messaoud Koussim, Lounis Mattem, Krimo Khalfa, Abdelmoumen Madani et Bendjaballah Abderahim.

Choqué par la lamentable sortie et le silence sidéral de la direction du CRB faisant comme si de rien n’était, la direction de l’ESS tient, à travers un communiqué, à dénoncer le comportement nuisible des auteurs de tels propos. Pour la direction de l’Entente exigeant des excuses officielles du CRB, la vidéo se plaçant aux antipodes du fair-play, encourage la violence et alimente la haine entre deux clubs entretenant pourtant d’excellentes relations.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!