«Le championnat national est loin d’être le meilleur» | El Watan
toggle menu
mercredi, 23 septembre, 2020
  • thumbnail of elwatan07092020





Conférence de presse de Djamel Belmadi

«Le championnat national est loin d’être le meilleur»

05 septembre 2018 à 0 h 15 min

Le nouveau sélectionneur national, Djamel Belmadi, a été sans équivoque, hier, lors de la conférence de presse qu’il a animée au Centre technique national de Sidi Moussa. Le championnat national est «faible».

D’où l’absence de joueurs «locaux» dans sa liste des 25 pour le match face à la Gambie, pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN- 2019, même si, comme il a tenu à le relever, «il y a dans cette liste des joueurs issus du championnat national», à l’image de Abdelaoui (remplacé par la suite par Bedrane de l’ESS), Doukha, Bensebaïni ou Belkhiter, pour ne citer que ceux-là, qui sont partis à l’étranger depuis peu. Belmadi, qui s’attendait, selon ses propres propos, à cette question, a même demandé à ceux qui «évoquent tout le temps les problèmes du championnat national et s’alarment au même moment de l’absence de joueurs locaux en sélection» d’«arrêter d’être hypocrites».

«J’ai vu le match MC Alger-ES Sétif (dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique, ndlr). Je n’ai pas eu l’impression que c’était une rencontre de qualification d’une compétition africaine qui se jouait», a-t-il encore déclaré, avant d’ajouter: «Intrinsèquement, l’Algérien est bon. Malheureusement, il y a un championnat qui est loin d’être le meilleur.» 

Cela veut-il dire que Belmadi ne comptera pas sur les joueurs locaux? Non, répond-il. Si le constat est «partagé par tous», d’après ses dires, il faudra désormais réfléchir, a-t-il ajouté, à la manière avec laquelle lui et les membres de son staff peuvent contribuer à améliorer les choses. «Je vais soumettre des propositions à la FAF», a-t-il annoncé.

Et celles-là sont relatives, entre autres, à des stages pour les gardiens de but, par exemple, ou pour les préparateurs physiques, entre autres. «Aziz Bouras et Alexandre Dallel (respectivement entraîneur des gardiens de but et préparateur physique, ndlr) sont là et peuvent apporter un plus», a-t-il indiqué.

Dans tous les cas de figure, Belmadi estime qu’il a mis sur pied «le groupe le plus à même de gagner cette rencontre». Il reconnaît qu’il y a «une vision sur le court terme», vu qu’il n’a pas bénéficié de trop de temps avant ce premier match face à la Gambie, mais «il n’y a pas que ça». Sa liste est une mixture entre des joueurs expérimentés et revanchards, d’un côté, et des jeunes avec du sang neuf, de l’autre.

Djamel Belmadi a rappelé qu’il avait réaffirmé devant les joueurs, avant-hier au premier jour du stage, que «les cartes allaient être redistribuées».

Côté effectif, après Abdelaoui, Soudani a également déclaré forfait après avoir été examiné par les médecins de la sélection. D’autres joueurs présentent quelques «soucis» de santé, mais cela ne devrait pas remettre en cause leur participation à cette rencontre, a ajouté l’entraîneur.

A propos de l’adversaire, Djamel Belmadi affirme qu’il dispose d’éléments sur la Gambie, qui lui permettent d’«avoir une idée sur la démarche à suivre». Il faut rappeler, en dernier lieu, que la sélection nationale de football se déplacera en Gambie, via un vol spécial, le 7 septembre, soit la veille de la rencontre prévue le 8 à l’Independence Stadium-Bakau de Banjul, à 17h30, heure algérienne.

Rappelons que l’Algérie s’était imposée, en juin 2017, à domicile face au Togo (1-0), lors de la première journée de ces éliminatoires. En plus de l’Algérie, le groupe D est composé de la Gambie, du Togo et du Bénin. 



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!