toggle menu
mardi, 23 octobre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Coupe Arabe. Al Ain - ES Sétif (ce soir à 17H)

La fatigue, l’autre adversaire de l’Entente

31 juillet 2018 à 11 h 40 min

Au rythme d’un train à grande vitesse, le onze phare de Aïn Fouara enchaîne, sans transition aucune, les compétitions à grands enjeux. Après avoir refermé les parenthèses de la double confrontation du derby maghrébin, bouclé sur un résultat mi-figue mi-raisin, l’Entente entre de plain-pied dans la Coupe arabe des clubs champions. En plus d’un tirage au sort pas clément, mettant sur son chemin la formation d’Al Ain, constituée de l’ossature de l’équipe nationale des Emirats, l’Aigle noir est exposé au dilemme de la récupération.
L’éreintant voyage Casa-Zagreb via Tunis et Istanbul, où les Sétifiens ont poireauté 15 heures, est fortement ressenti par les hommes de Rachid Taoussi. Lesquels devront disputer ce soir leur 3e match international en neuf jours. Le facteur récupération risque de peser dans la balance. Ayant répondu favorablement à la demande des Emiratis, qui ont émis le vœu de disputer la double confrontation en Croatie, lieu de leur centre de regroupement, installé en Slovénie où ils ont disputé bon nombre de matchs amicaux, la direction de l’ESS est la principale responsable de la mésaventure du collectif. Lequel aura du mal à tenir bon, face à un adversaire ayant mis tous les atouts de son côté.
Ne disposant pas d’une baguette magique, le staff technique, faisant lui aussi les frais des approximations de son club employeur, a, avec l’aide du staff médical, réduit au strict minimum la charge de travail se résumant sans doute à un décrassage, un réveil musculatoire et au repérage du stade du Dynamo de Zagreb où auront lieu les deux empoignades.
Evoluant sur un terrain neutre, les Ententistes devront par contre composer avec l’arbitrage de la rencontre qui sera dirigée par le Saoudien Torki Mohamed Khadir et ses compatriotes Ali Elabkari et Zaid El Chaari. Contrairement à la rencontre de la Ligue des champions d’Afrique, Taoussi connaissant plus ou moins Al Ain pour l’avoir drivé dans un passé peu lointain, disposera d’un effectif de 24 éléments.
Pas concernés par la LDC, les expérimentés Karaoui, Draoui et Lakroum ne seront pas de trop ce soir et pendant le match retour prévu sur la même pelouse le 4 août prochain. Ayant certainement tiré des enseignements du dernier Difaa El Jadidi-ESS, marqué par les ratages d’une ligne attaque elle aussi en rodage, l’entraîneur en chef des Noir et Blanc, disputant à l’occasion une compétition à élimination directe, est appelé à revoir non seulement la chaîne de distribution mais aussi les courroies de transmission d’une machine qui a plus ou moins réussi les premières étapes d’un long et harassant périple, dont le coup de starter n’est toujours pas donné.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!