Arbi Meftah, avocat de la JSK : «La décision du BF d’arrêter le championnat est antiréglementaire» | El Watan
toggle menu
jeudi, 24 septembre, 2020
  • thumbnail of elwatan07092020





Arbi Meftah, avocat de la JSK : «La décision du BF d’arrêter le championnat est antiréglementaire»

10 août 2020 à 9 h 30 min

Dans un point de presse animé samedi en fin d’après-midi par l’avocat du club, Me Larbi Meftah, la JSK a renouvelé sa position concernant l’arrêt du championnat, en s’attaquant de nouveau à la FAF et a exprimé sa désapprobation de cette décision, insistant sur le fait qu’elle est antiréglementaire. «La direction de la JSK campe sur ses positions et s’oppose à la décision, prise par le bureau fédéral de la FAF le 29 juillet dernier, d’arrêter définitivement la saison. Cette décision est entachée d’entraves à la réglementation en vigueur», annoncera d’emblée l’avocat de la JSK.

Ce dernier, conteste la légalité même de la composante du BF, en raison du remplacement et la désignation de certains de ses membres, qui s’est faite, selon le conférencier, de façons illégale. Il s’explique : «Cette démarche est en totale infraction aux dispositions statutaires qui prévoient que les membres du bureau fédéral soient élus par l’Assemblée générale à bulletins secrets. Or, à ce jour, nous n’avons aucune information sur les remplacements effectués.»

Outre ces changements au sein de la composante du BF, l’avocat de la JSK a rappelé que par cette décision prise par son BF le 29 juillet, la FAF a aussi transgresser une autre règle, en opérant un changement du système de compétition, avec une Ligue 1 à 20 clubs et une Ligue 2 à 36 clubs qui seront scindé en deux groupe de 18 : «Le BF a aussi changé le système de compétition, contrairement aux directives du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), dans sa circulaire transmise aux fédérations et rendue publique le 8 juin dernier.» Estimant que le BF a enfreint plusieurs règles avec des décisions qu’il considère comme des «entraves à la réglementation», l’avocat de la JSK annonce que la direction qu’il représente a déposée des recours au niveau de la commission de recours de la FAF et du MJS pour dénoncer ces nombreuses infractions.

En outre, Me Meftah exige que les dossiers en instance au niveau de la commission de discipline (CD) de la LFP soient traités (affaire ES Sétif et de l’enregistrement sonore de Halfia, Ndlr). L’avocat de la JSK précise à ce propos : «La direction a subsidiairement émis des réserves sur le cas des dossiers qui sont toujours pendants au niveau de la CD de la Ligue, pour savoir si nous allons participer ou pas à une compétition africaine (Coupe de la CAF, ndlr).»



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!