Le hall du siège de Sonatrach saccagé : Grosses turbulences chez le Doyen | El Watan
toggle menu
vendredi, 28 janvier, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021



Le hall du siège de Sonatrach saccagé : Grosses turbulences chez le Doyen

02 février 2021 à 10 h 00 min

Le Mouloudia d’Alger est-il au bord de l’implosion ? Il semblerait que ce serait le cas au vu des derniers événements et ingrédients de ces derniers jours, où la situation au sein du vieux club algérois est loin de rassurer.

En effet, le Mouloudia d’Alger, après un départ en trombe, vit ces dernières semaines une situation pas du tout reluisante, avec l’accumulation de soucis de tout genre, aussi bien sur le plan administratif, technique que financier.

Résultats décevants de l’équipe, démission au sein du conseil d’administration de la SSPA, des joueurs qui réclament leurs salaires et primes impayés, un mercato exceptionnel sur le lequel le MCA misait beaucoup pour se renforcer, pour finalement en sortir bredouille, un coach qui fustige une direction qui réclame des explications, au point de faire sortir les supporters de leurs gonds.

Ces derniers ont saccagé hier le hall du siège de Sonatrach qui est propriétaire du MCA et réclament le départ de la compagnie. Telle est en fait la situation qui prévaut au sein de la formation algéroise, qui ne cesse d’ailleurs de perdre du terrain sur le plan sportif, elle qui reste sur une série de trois matchs sans succès, avec une défaite à Tlemcen et deux revers à domicile face à l’ASAM et l’US Biskra.

Des résultats décevants qui ont poussé Nabil Neghiz à s’attaquer à la direction, qu’il accuse de ne pas motiver ses joueurs, en les privant de salaire et de primes pour expliquer les dernières débâcles.

Une sortie qui n’a pas été du goût du président, Abdennacer Almas qui a convoqué, hier, son coach, pour s’expliquer devant un conseil d’administration qui se vide, avec la démission de deux de ses membres, à savoir Tahar Belkhiri et Anwar Bachta, pour contester la gestion du président et du propriétaire du club, Sonatrach. A cela s’ajoute le gros flop de ce mercato exceptionnel.

Le Mouloudia, qui a fait des pieds et des mains pour imposer à la FAF l’ouverture d’une fenêtre exceptionnelle de transfert, n’a pas réussi à enregistrer la moindre recrue. Même le milieu de terrain Farhi, qui avait signé vendredi soir un contrat de 18 mois par mail, s’est finalement ravisé, en décidant de poursuivre son aventure avec le Club Africain, avec lequel il avait portant résilié son bail, 24 heures plus tôt.

Pour ce qui est de la fameuse licence africaine, et même si Almas a assuré dimanche, avoir obtenu de la FAF qu’elle fasse annuler la licence du Camerounais Rooney, qui a décidé de s’engager en Grèce, le MCA n’a pu recruter un avant-centre africain comme souhaité.

A ce titre, si le Congolais Prince Ibara a décidé de rejoindre Châteauroux (Ligue 2 – France), faussant compagnie au Mouloudia, la direction algéroise s’est rabattue sur la piste d’un autre Africain, un jeune attaquant guinéen. Mais faute de temps, ce jeune attaquant, après l’accord conclu avec son club employeur, ne devrait donc rejoindre le MCA, que lors du prochain mercato prévu au mois de mars.

C’est dire que rien n’a marché comme prévu pour le Mouloudia d’Alger, qui doit impérativement surmonter cette zone de turbulences assez rude, et éviter ainsi de sombrer, surtout que le Doyen vise haut cette année, célébration du centenaire oblige.

A signaler, enfin, que le team de Nabil Neghiz rejoindra aujourd’hui la ville de Béchar, en prévision de son match retard face à la JS Saoura, demain après-midi. Un match de mise à jour de la 6e journée du championnat, qui devrait connaître encore des défections, à l’image de Djabou, Brahimi et Bourdim pour cause de blessures. 


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!