ES Sétif 0 - CR Belouizdad 0 : Des prétendants au titre, dites-vous ? | El Watan
toggle menu
mardi, 07 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




ES Sétif 0 – CR Belouizdad 0 : Des prétendants au titre, dites-vous ?

10 juillet 2021 à 9 h 50 min

La fausse affiche de la 30e journée a déçu les puristes qui sont restés sur leur faim. Faisant d’un faux enjeu, un véritable bouc émissaire, les vingt-deux figurants sont passés à côté.

Et pour jouer au football et gratifier le public d’un beau spectacle, la présence de deux formations et d’un arbitre en forme est une condition sine qua non. Les éléments d’une telle équation se sont malheureusement inscrits aux abonnés absents, jeudi soir, dans le chaudron du 8 Mai 1945.

Au grand désappointement du large public, forcé de suivre le match sur le petit écran, mais déçu par la piètre prestation de faux professionnels ne justifiant aucunement leurs gros salaires. Flairant sans nul doute le mauvais coup, les puristes ont zappé les images brouillées. Pour une fois, les absents n’ont pas eu tort.

Affligeant, le spectacle offert par les deux premiers de la classe de même niveau que les derniers du peloton. Pour ne pas perdre et revenir à la maison au moins avec un petit point, le champion sortant ferme les espaces, refuse carrément de jouer. Une telle approche a donné du fil à retordre aux Ententistes qui se sont permis une fois de plus, le luxe de rater des occasions en or.

Dépassé par l’enjeu de la partie lui aussi, Abid Charef trahi par une condition physique aléatoire et un surpoids, n’est pas exempt de tout reproche. D’autant que ses appréciations n’ont pas été judicieuses.

La prestation de l’arbitre a plus ou moins impacté la confrontation marquée par un faux rythme, un football insipide et terne, la nervosité de certains joueurs, de l’antijeu et l’inefficacité des Ententistes continuant à  broyer du noir. Puisque les gars de l’antique Sitifis  n’ont glané que quatre points en autant de sorties. C’est insignifiant pour un leader battant de l’aile ces derniers temps.

Notons à toutes fins utiles que le défenseur du CRB, Bouchar (l’un des auteurs de la fameuse vidéo) a été provoqué par certains énergumènes à l’entrée du tunnel conduisant aux vestiaires, et s’est accroché avec ses provocateurs – des exaltés n’ayant rien à faire dans un stade où le huis clos n’est jamais respecté…   

Les faux-fuyants de Nabil Kouki

Afin de justifier le faux pas et la nouvelle contre-performance de son équipe fragile psychologiquement, Nabil Kouki, l’entraîneur en chef de l’Aigle fait dans la diversion.  «On aurait aimé offrir une victoire à notre fidèle public.  La chance n’a pas été du côté de mes joueurs qui n’ont pu matérialiser l’une des trois ou quatre occasions de but. Je n’ai aucun reproche à leur faire. Malgré la déception, nous sommes toujours premiers au classement.

Avec un effectif réduit, il est très difficile d’appliquer le turn-over et permettre au noyau de 10 ou 11 joueurs de souffler un peu. La fatigue se fait ressentir car ce n’est plus possible de jouer des matchs intenses tous les trois ou quatre jours et en plein été», dira à l’issue d’un non-match le patron de la barre technique de l’Aigle noir devant donner mardi la réplique au MCO auréolé par le nul ramené de Bechar.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!