ES Sétif : L’Entente se rebiffe… | El Watan
toggle menu
jeudi, 23 janvier, 2020
  • thumbnail of elwatan23012020

ES Sétif : L’Entente se rebiffe…

09 décembre 2019 à 9 h 29 min

Appréhendant le deuxième derby de la semaine, disputé dans un chaudron vide puisque le 12e homme était sanctionné pour des jets de projectiles, les hommes de Nabil Kouki, qui ne devaient pas louper cet important virage, réalisent le match attendu par leurs supporters.

Ces derniers sont ravis par la réaction des partenaires de Djahnit, lesquels trouvent les ressources mentales pour se défaire de cette coriace formation ASAM, tombant lourdement face à un Aigle privé pourtant de nombreux cadres et pas des moindres.

Obligé de composer avec un effectif réduit et affecté moralement, le coach ententiste, qui a sans nul doute réalisé un titanesque travail psychologique pour remobiliser son groupe, ne s’est pas trompé en titularisant, pour la première fois de la saison, au flanc gauche de la défense, laouafi qui n’a pas démérité.

L’incorporation de Berbache, qui revient de blessure, n’est pas une mauvaise chose dans la mesure où Bouguelmouna boude «diplomatiquement» pour non-perception de son dû. Très critiqué ces derniers temps, le capitaine Akram Djahnit a montré l’exemple à des partenaires qui en voulaient terriblement devant les hommes de Azzedine Aït Djoudi pris à la gorge.

Flairant le roussi, Malik Touré, qui n’a pas ramené le plus attendu, se révolte et inscrit, pour cette nouvelle titularisation, un doublé qui doit l’aider à faire mieux, à gagner des points et à convaincre son club employeur, qui ne l’a pas recruté pour faire de la figuration ou pour chauffer le banc des remplaçants.

En négociant comme il se doit ce match piège, l’Entente s’offre, le moins que l’on puisse dire, une bouffée d’oxygène qui va l’aider à retrouver le calme et la sérénité. Même si le plus dur reste à faire pour les Sétifiens attendant avec impatience l’ouverture du mercato hivernal pour se renforcer et dégraisser un effectif pléthorique en «vacanciers», émargeant mensuellement contre 2 millions de dinars.

Les Ententistes, qui ne sont toujours pas tirés d’affaire, sont appelés à bien négocier les deux dernières et difficiles étapes de la phase aller, qui leur offrent comme clients le MCA et la JSS, qu’on ne présente plus.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!