Es Sétif : L’Aigle noir en mode «grève» | El Watan
toggle menu
dimanche, 09 mai, 2021
  • thumbnail of elwatan06052021



Es Sétif : L’Aigle noir en mode «grève»

01 avril 2021 à 10 h 04 min

Le cauchemar de l’Entente de Sétif, un grand ambassadeur du football algérien continue. Il n’offusque personne. Les bonnes intentions des autorités locales et nationales ayant promis de soutenir et d’accompagner le club asphyxié par une inextricable crise financière demeurent lettre morte.

Au grand dam des Sétifiens criant à l’injustice, à la «hogra» et aux deux poids deux mesures des pouvoirs publics qui restent de marbre face aux malheurs de l’ES Sétif, seul club algérien à cumuler deux étoiles africaines. Ne jugeant toujours pas utile de placer le «Mondialiste» sous la coupe d’une grande entreprise publique, les autorités accentuent les difficultés d’un club ébranlé hier par une grève des travailleurs impayés depuis plus de huis mois.

S’expliquant mal le mutisme de l’administration, les grévistes las d’attendre une réaction ou un geste du trio Serrar-Lafi-Halfaya, inscrits aux abonnés absents, ont été contraints de cadenasser le siège.

Le débrayage des travailleurs n’exigeant pourtant pas la lune a fait le tour de la Toile où les internautes et fidèles de l’Aigle noir ont descendu en flammes une direction n’ayant pas les moyens de sa «politique».

La faillite des gestions antérieures enfonce le club dans une crise financière sans fin. Sans sponsors et sans ressources, le club phare de la dixième plus riche commune du pays est dans l’incapacité de débourser 6.40 millions de dinars – salaires des agents et 12 millions – frais du déplacement à Abuja (Nigeria) pour y croiser le fer avec la formation d’Enyimba, le 4 avril courant, pour le compte de la 3e journée de la phase des poules de la Coupe de la CAF.

N’obtenant toujours pas l’aide promise par le ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS), Sid Ali Khaldi, lors de sa dernière visite à Aïn Fouara, les Sétifiens sans le sou ont failli zapper le déplacement du Nigeria.

Sollicitée, l’agence de voyages qui avait organisé les deux déplacements du Ghana et celui d’Egypte ne pouvait répondre positivement à la demande, alors que les précédentes prestations de l’ordre de 45 millions de dinars n’ont pas été honorées.

Coincée, la nouvelle équipe dirigeante ne faisant pas mieux que la précédente, aurait en dernière minute confié la mission à une agence de voyages de Bouira devant, nous dit-on, organiser le déplacement s’élevant à plus de 12 millions de dinars à «crédit»…

Au Nigeria sans quatre titulaires, dont Touré

Le onze sétifien qui s’est défait de la formation de l’ASAM et refait une santé, mettra demain le cap sur le Nigeria avec un bon moral. Composée de 40 personnes dont 26 joueurs, la délégation sétifienne effectuera le voyage Alger-Abuja à bord d’un avion spécial.

Sans Touré, Ferhani, Messala (blessés) et Ghacha (suspendu), les Sétifiens prendront le départ aux environs de 8h30 à partir de l’aéroport d’Alger.

Ménagés ces derniers temps, Louafi, Debbari et Laribi seraient, d’après le Dr Kari Yacine, du voyage. Indisposé par la manière de faire de ses dirigeants, le Malien Malik Touré vient de résilier unilatéralement son contrat le liant à l’ESS devant rendre compte à la FIFA, sollicitée par le Malien réclamant pas moins de sept salaires… Nous y reviendrons. 


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!