ES Sétif : Daniel Lomotey ententiste | El Watan
toggle menu
lundi, 12 avril, 2021
  • thumbnail of elwatan06042021





ES Sétif : Daniel Lomotey ententiste

02 février 2021 à 9 h 54 min

Recruté au titre du mercato exceptionnel décidé par les instances dirigeantes du football national, le Ghanéen Daniel Lomotey fait désormais partie de l’effectif de l’ESS, qui vient de recevoir le certificat international des transferts (CIT).

Pour bénéficier des services de l’ex-sociétaire de la formation ghanéenne Wafa en compétition de la CAF, le club phare de Aïn Fouara a été, dimanche soir, contraint de disputer les prolongations. Ainsi, le jeune attaquant de 22 ans est lié au club phare de l’antique Sitifis pour 3 saisons contre un salaire mensuel de 4000 euros.

Alors que sa lettre de libération est estimée, nous dit-on, à 100 000 euros. International espoir, le Ghanéen, qui a commencé hier le travail, ne pourra débuter la compétition officielle tant que son club employeur n’aura pas réglé ses dettes ou trouvé un compromis avec les anciens joueurs à l’origine de cette interdiction de recrutement.

En attendant la qualification effective de l’élément en question, l’attaque de l’Aigle noir fonctionne, ces derniers temps, en mode «ramadhan». Pour étayer nos propos, Saidi est muet depuis la 4e journée. Obligé de faire l’impasse sur le match du MCO pour cumul de cartons jaunes, Ghacha fait de même depuis la 7e journée, tout comme le jeune Amourra (8e journée).

Avec 16 buts inscrits, la ligne d’attaque occupe certes la première place, mais le ratio de 1,45 but par match aurait pu être meilleur. Le manque de réalisme de Ghacha et de ses partenaires a joué de vilains tours à la formation sétifienne perdant dans l’affaire de nombreux précieux points. Une équipe qui ne marque pas encaisse.

C’est ce qui s’est passé face au MCA (0-1) et CRB (1-1). L’absence du défenseur-buteur Louafi le latéral gauche – auteur de trois réalisations – ne passe pas inaperçue. L’indisponibilité du métronome du groupe Djahnit, en convalescence depuis des semaines, n’arrange pas les affaires du leader, appelé à améliorer et booster ses performances à domicile, où il n’a glané que 8 points sur 15.

Ne craignant plus les trous d’air, l’Aigle noir, qui a bien négocié les cinq premières zones de turbulences, est en mesure de passer un autre cap car la capacité de son moteur est importante… 


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!