Equipe nationale : Les raisons de l’annulation d’Algérie - Sénégal | El Watan
toggle menu
lundi, 15 août, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Equipe nationale : Les raisons de l’annulation d’Algérie – Sénégal

15 mai 2021 à 9 h 51 min

Le sélectionneur national des Verts, Djamel Belmadi, en collaboration avec la Fédération algérienne de football (FAF) ont arrêté la semaine dernière le programme des matchs amicaux du mois de juin prochain, en remplacement des matchs face à Djibouti au Burkina Faso comptant pour le 2e tour des éliminatoires du Mondial-2022.

Un changement, pour rappel, décidé par la CAF en concertation avec la FIFA en raison de la pandémie du coronavirus, mais aussi à la problématique des stades non homologués par la CAF.

A cet effet, Belmadi et la FAF ont vite fait de mettre en place un programme palliatif, avec un stage ponctué par trois joutes amicales face respectivement à la Mauritanie (3 juin), le Mali (6 juin) et la Tunisie (11 juin).

Mais avant d’arrêter ce menu, la FAF et Belmadi espéraient bien affronter le Sénégal durant le mois de juin, comme révélé par El Watan dans son édition du 9 mai dernier.

Mais des embûches ont privé les Verts d’un menu plus copieux avec ces retrouvailles de haute facture face aux Lions de la Teranga, près de deux ans après la dernière confrontation entre les deux sélections en finale de la CAN-2019 remportée par l’Algérie.

Selon plusieurs médias sénégalais et confirmée par une source officielle au sein de la FAF, Algériens et Sénégalais avaient entamé des discussions la semaine dernière pour mettre sur pied un match Algérie – Sénégal durant le mois de juin. Selon les mêmes sources, le match en question devait se tenir en Autriche et Belmadi, en concertation avec la FAF, avait prévu que le prochain stage des Verts se déroule justement en Autriche pour donner forme à cette joute amicale au sommet.

Malheureusement, les responsables des deux Fédérations ont buté sur un problème d’autorisation, avec le refus des autorités autrichiennes de donner suite à la demande du Sénégal, de l’Algérie mais aussi du Cameroun. C’est d’ailleurs à partir de ce refus que Belmadi et la FAF se sont vite rabattus sur le Mali et la Tunisie, qu’ils affronteront à Blida pour le premier, et à Tunis pour le second.

Le Mali, un choix tactique

En outre, il faut noter que le choix porté par Belmadi sur le Mali et la Tunisie comme adversaires durant ce mois de juin est loin d’être fortuit et encore moins dicté par la simple urgence de disputer des joutes amicales durant ce prochain stage pour pallier l’ajournement des éliminatoires du Mondial. En effet, selon notre source au sein de la FAF, Belmadi a insisté pour affronter le Mali, dont le jeu est très similaire de son voisin, le Burkina Faso et qui n’est autre que l’un des concurrents directs de l’Algérie pour le Mondial-2022 au mois de septembre prochain. Pour ce qui est de la Tunisie, il faut dire que ça reste toujours un adversaire de choix, sachant que les Aigles de Carthage occupent actuellement la 27e place mondiale au classement FIFA.

A noter enfin qu’en prévision de ce stage de juin, et vu la densité des matchs en l’espace de huit jours (3 au 11 Juin), le coach national a déjà préparé une liste très élargies de 25 jusqu’à 30 joueurs pour ce regroupement qui débute dans deux semaines.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!