Élection du président du comité olympique algérien : Hammad haut la main ! | El Watan
toggle menu
mardi, 20 octobre, 2020
  • thumbnail of elw_30092020






Élection du président du comité olympique algérien : Hammad haut la main !

13 septembre 2020 à 10 h 45 min

Le médaillé de bronze aux JO-2000 de Sydney,  Abderrahamane Hammad, est depuis, hier, le nouveau président du Comité olympique algérien après son élection haut la main, lors de l’assemblée générale élective, tenue au siège du COA, à Ben Aknoun, à Alger.

Hammad a récolté 105 voix contre 32 voix pour Mabrouk Kerboua et seulement 5 voix en faveur de Soumia Fergani. Le nouveau président du Comité olympique algérien va terminer le mandat de l’ancien président, Mustapha Berraf, démissionnaire au mois de mai dernier, et qui devra prendre fin avec la clôture des Jeux olympiques, prévus l’été prochain au Japon.

80 membres se sont exprimés sur les 88 que compte l’AG, parmi eux l’ancien président de la Fédération internationale de natation, Mustapha Larfaoui, le président du Comité international des Jeux méditerranéens, Amar Addadi, l’ex-président du COA, Mustapha Berraf, le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, les anciens champions Noureddine Morceli et Hassiba Boulmerka ainsi que le champion olympique Taoufik Makhloufi, pour ne citer que cela.

LEBIB SE RETIRE

Il faut savoir qu’avant cette élection, il y avait quatre candidats en course pour le poste de président, car en plus de Abderrahmane Hammad, Mabrouk Kerboua et Soumia Fergani, l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Lebib postulait, lui aussi, pour la présidence du Comité olympique algérien. Coup de théâtre, la veille de l’élection, le candidat Lebib a décidé de se retirer de la course à la suite d’une correspondance envoyée au secrétaire général du COA. Il a motivé sa décision par l’absence des mesures et les conditions sanitaires exigées par les pouvoirs publics, mais d’autres expliquent ce revirement par le fait que l’ancien ministre considérait que dans cette élection les dés étaient pipés d’avance.

DÉROULEMENT DE L’AG

Après les allocutions du président par intérim du Comité olympique algérien, Mohamed Meridja, et son secrétaire général, Abdlhafid Izem, il a été procédé à l’installation d’une commission d’élection composée de 5 membres, en charge de l’organisation de l’élection ainsi la commission de recours.

Les cinq membres de la commission d’élection ont désigné, à leur tour, Yazid Benalioua comme président chargé du suivi de l’élection. C’est à 10h qu’a débuté l’opération de vote avec les fédérations olympiques qui étaient au nombre de 22.

Selon la réglementation, une voix d’une fédération olympique compte pour 4 voix. Sur les 22 votants, Abderrahmane Hammad a récolté 15 voix, suivi de Mabrouk Kerboua (6 voix) et Soumia Fergani (1 voix). Pour les votes des autres membres de l’AG, Abderrahmane Hammad a récolté 45 voix exprimées, Mabrouk Kerboua (8 voix) et Soumia Fergani (1 voix). Le total donne ainsi 105 voix pour Hammad, 32 voix en faveur de Kerboua et 5 voix pour Fergani.

Lors de la conférence de presse animée juste après, le nouveau patron du COA, Abderrahmane Hammad, a tenu à clarifié les choses, il a notamment déclaré : «Personne ne m’a placé et personne ne viendra me dicter ce que je dois faire. Par contre, je compte bien travailler avec tout le monde.»

Ils ont dit

Abderrahmane Hammad :

«On doit ramener la stabilité au mouvement sportif avec l’apport des membres de l’AG, des sportifs ainsi que les médias. Le Comité olympique doit retrouver la sérénité. Il ne faut pas perdre de vue que les Jeux olympiques approchent à grands pas. A cet effet, nous allons nous focaliser sur la préparation des athlètes en prévision des Olympiades. Pour cela, je promets de mettre tous les moyens humains et matériels à la disposition de nos athlètes. Il n’y a pas lieu de perdre de temps. Je tiens à rappeler que je n’ai aucun problème ni animosité avec personne.»

Mustapha Berraf :
L’ex-président du Comité olympique algérien, Mustapha Berraf, qui a voté sous les applaudissements des membres de l’AG, s’est exprimé à propos de l’élection sans surprise de Abderrahmane Hammad : «Le médaillé de bronze aux JO de Sydney est un homme probe. Je suis fier et content que le flambeau soit entre les mains sûres d’un champion, et ce, pour la relance du sport algérien.»

Noureddine Morceli :
«Le respectueux ex-champion Abderahmane Hammad est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.
Sa riche expérience est bénéfique pour présider le Comité olympique algérien. Beaucoup d’ex-champions olympiques et champions du monde ont dirigé leurs comités nationaux.
A l’image de l’Ukrainien Serguei Bubka et autres. Avec l’aide et le soutien de tout le monde, Hammad est capable de réussir ce court mandat. Souhaitons lui bonne chance.»

Nouria Benida :
Même si elle n’a pas voté pour Abderrahmane Hammad, la championne olympique du 1500 m à Sydney, Nouria Benida, a quand même souhaité plein succès et réussite à l’heureux élu pour le restant du mandat. «Je souhaite une bonne fin de mandat à Hammad», a-t-elle notamment déclaré.

Réda Abdenouz :
L’ancien finaliste olympique du 800 m à Barcelone en 1992, Réda Abdenouz était fier de l’élection d’un médaillé olympique à la tête du COA : «Je suis très content de l’élection de Hammad à la tête du COA. C’est une première pour les athlètes algériens. Espérons que qu’il réussira sa mission avec l’aide de tout le monde.»

Propos recueillis par Chafik B.

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!