Cumul des mandats : Des membres du BF ont 7 jours pour choisir | El Watan
toggle menu
lundi, 26 juillet, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




Cumul des mandats : Des membres du BF ont 7 jours pour choisir

21 avril 2021 à 9 h 48 min

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Charaf Eddine Amara, a pris ses quartiers hier. Dans les heures à venir, il va s’atteler à accomplir ses premières missions. Les chantiers qui l’attendent sont nombreux, à commencer par la formation du Bureau fédéral (BF).

Dans l’antichambre de cet organe, des membres aiguisent leurs ambitions. Les postes de vice-présidents sont fortement convoités. C’est le président qui tranchera conformément au pouvoir que lui confèrent les statuts de la FAF. La distribution des postes au sein du bureau fédéral peut, à tout moment, provoquer un clash.

Des membres peuvent claquer la porte à tout instant pour aller se réfugier au niveau de leur ligue
respective. Les choses devraient s’accélérer suite à la correspondance que le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) a adressée à la FAF lui enjoignant d’informer les membres du bureau fédéral détenteur de deux mandats (ligue et bureau fédéral) de choisir entre les deux mandats dans un délai n’excédant pas sept jours.

Cette missive va perturber ceux qu’elle vise. Le choix entre rester à la tête de la ligue ou au sein du bureau fédéral doit être signifié avant la tenue du bureau fédéral durant lequel le président Charaf Eddine Amara distribuera les rôles et postes. Certains ne lâcheront pas la proie pour l’ombre. La reconstitution du bureau fédéral n’est pas à exclure, d’autant plus qu’environ une moitié de la composante du BF élu est directement concernée par la problématique de ce choix cornélien.

Autre sujet d’actualité occulté depuis la tenue de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) de la FAF tenue le 5 avril dernier. Il s’agit de l’épineuse question du quitus de fin de mandat qui n’a pas été délivré aux membres du bureau fédéral sortant. Le communiqué de la FAF sanctionnant l’AGO du 5 avril 2021 a publié les (sept) résolutions adoptées par les délégués sans un mot sur le quitus, ni l’élection de la commission d’inventaire. En vertu de l’article 26.3 des statuts de la FAF, «ne sont pas éligibles aux organes et instances de la FAF : les membres élus des structures et organes du football national qui n’ont pas obtenu le quitus lors de leur assemblée générale de fin de mandat».

Cela signifie que les membres du bureau fédéral présidé par Charaf Eddine Amara et qui faisaient partie du BF sortant n’avaient pas le droit de postuler à un nouveau mandat. Cet article sera-t-il respecté ? Si oui, il faudra organiser l’élection de nouveaux candidats au BF. Le nouveau président de la FAF a du pain sur la planche.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!