Cumul de fonctions dans le sport : La trouvaille de Bernaoui ! | El Watan
toggle menu
lundi, 24 février, 2020
  • thumbnail of elwatan24022020


  • Stream système

Cumul de fonctions dans le sport : La trouvaille de Bernaoui !

19 janvier 2020 à 8 h 59 min

Il est de notoriété publique, le cumul de fonctions est interdit par la loi. Mais cette interdiction est loin d’être appliquée avec rigueur en Algérie, et ces transgression ont encore de beaux jours devant elles.

Lors d’une émission sportive d’une chaîne privée, l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, Raouf Bernaoui, qui avait lui-même enfreint la réglementation (décret 15/340) sur le cumul de fonctions, a enfoncé le clou en affirmant que la nomination au poste de directeur de la jeunesse et des sports (DJS) de Tiaret, l’actuel président de la Fédération algérienne de karaté, est réglementaire.

Aux yeux du «moralisateur» Bernaoui, le DJS de Tiaret ne fait pas dans le cumul, et qu’il est juste dans l’attente de la promulgation du décret de sa nomination. Néanmoins, et en attendant ce fameux sésame, le DJS de Tiaret assure pleinement et totalement son pouvoir lié à sa fonction. Bernaoui a, comme à son habitude, tenté de trouver la parade pour «protéger» le président de la Fédération algérienne de karaté.

Aussitôt installé par le wali, le nouveau DJS de Tiaret a été doté de la délégation de signature. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette énième trouvaille de Bernaoui ne plaira guère au nouveau ministre Sid Ali Khaldi. Car dans une situation similaire à celle du DJS de Tiaret, le fameux ex-ministre et lors de son passage à la tête du MJS n’a pas hésité à évincer le DJS de Tizi Ouzou, Rabah Chebbah, président de la Fédération algérienne de la lutte associée (FALA) au «motif» qu’il cumulait deux postes. Pourtant, c’est ce même Bernaoui qui a bel et bien nommé Chebbah, cadre de sport à la tête de la DJS de Tizi Ouzou !

Qu’à cela ne tienne, le tort de Chebbah était de ne pas avoir gelé ses activités au sein du Comité olympique algérien (COA), tout en refusant de faire partie de l’Association des fédérations sportives nationales, créée sur injonction de Bernaoui pour contrer le COA, et qui est désormais réduite à huit membres seulement.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!