Coupe de la CAF : La JS Kabylie à pied d’œuvre à Yaoundé | El Watan
toggle menu
lundi, 18 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




Coupe de la CAF : La JS Kabylie à pied d’œuvre à Yaoundé

19 juin 2021 à 10 h 05 min

La JS Kabylie s’est envolée hier à 10h à destination de la capitale camerounaise à bord d’un vol spécial pour disputer demain le match aller contre la formation de Coton Sport comptant pour les demi-finales de la coupe de la Confédération.

A son arrivée, elle a élu domicile à l’hôtel La Falaise, un complexe 4 étoiles qui offre toutes les commodités, et qui est proche de l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen de Yaoundé et du lieu de la rencontre. La délégation conduite par le président Chérif Mellal a passé la nuit à l’hôtel l’Hirondelle d’Alger, où elle a été accueillie dans une ambiance de fête par des dizaines de supporters.

L’entraineur Denis Lavagne qui a supervisé jeudi la dernière séance de travail au stade du 1er Novembre 1954 de Tizi Ouzou a estimé que ce rendez-vous a été préparé de façon classique. «Nous avons eu toute une semaine d’entrainements, nous en avons profité pour travailler  le côté physique et aussi le technico-tactique.

Les joueurs ont bien répondu à nos attentes et ont montré beaucoup d’enthousiasme et une bonne mentalité pour préparer ce match. Il nous reste deux séances à Yaoundé. Ce sera plus de la récupération, en même temps, on va régler certains petits détails avant d’affronter Coton Sport. Dans l’ensemble, tout se passe bien», a-t-il déclaré avant le déplacement.

Excepté l’international libyen Mohammed Al Tubal qui ne s’est pas encore remis de sa blessure, le dernier représentant algérien en compétitions continentales se présentera au complet,  demain à 17h au stade Ahmadou Ahidjo.

Même si les Kabyles connaissent bien le système de jeu de leur adversaire qu’ils ont déjà battu deux fois en phase de poules, le technicien français s’est montré prudent insistant sur la nécessité de le prendre très au sérieux. «Certes, on connait comment ils ont joué sur ces deux matchs, mais peut-être qu’ils feront des modifications aussi par rapport à cela. Donc il faudra qu’on soit vigilant et qu’on s’adapte. Il faudra s’attendre à un dur combat, plus dur que le match de poules que nous avons joué à Garoua», a-t-il poursuivi. 

Lavagne s’attend à un dur combat

Concernant la domiciliation de cette demi-finale à Yaoundé, le coach des Jaune et Vert a considéré que jouer à Yaoundé peut être un avantage puisque Coton Sport est habitué à recevoir à Garoua, mais la mission ne sera pas facile pour autant. «Avec la pandémie, il y a peu de supporters qui sont admis dans les stades, donc moins de pression par rapport au public. Le plus important, c’est ce que nous allons montrer sur le terrain. Le reste n’est que secondaire.

On est sur une bonne dynamique, on va tout faire pour arriver en finale», conclut Lavagne.  Jeudi soir, le  wali de Tizi Ouzou, Djemaa Mahmoud, a convié la JSK à une cérémonie à laquelle a pris part toute la famille du club.

En matière de sponsoring, il a été annoncé la signature sous le patronage du ministère de la Jeunesse et des Sports d’une convention avec l’opérateur téléphonique Mobilis, portant sur l’accompagnement des Canaris lors de la demi finale de la coupe de la CAF. D’autre part, l’international congolais Glody Kilangalanga venu à titre de prêt du club tunisien, CS Chebba, a été libéré jeudi par la direction de la JSK. 


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!