Confédération africaine de football : Le président positif au coronavirus quitte temporairement son poste | El Watan
toggle menu
mercredi, 19 janvier, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021



Confédération africaine de football : Le président positif au coronavirus quitte temporairement son poste

15 novembre 2020 à 10 h 06 min

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), le Malgache Ahmad Ahmad, a abandonné temporairement son poste pour se concentrer sur sa convalescence après avoir été contaminé par le coronavirus, a annoncé vendredi la CAF.

«Sur recommandation de ses médecins, il a été prescrit au président de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad, une période de convalescence qui va durer au minimum 20 jours durant lesquels il est appelé à limiter ses efforts, afin de recouvrer totalement son énergie», a indiqué la CAF dans un communiqué. «Cet indisponibilité temporaire rend difficile la poursuite normale des activités liées à une fonction qui nécessite la pleine jouissance de sa santé.

Dans ces conditions, le premier vice-président, Constant Omari, va assurer l’intérim à la tête de l’exécutif de la CAF jusqu’au 30 novembre 2020», a poursuivi l’instance africaine basée au Caire.

Cette décision, a précisé la CAF, a été prise en vertu du paragraphe 8 de l’article 24 des statuts de la CAF, qui indique que «si le président est absent ou indisponible temporairement, le premier vice-président le remplacera». Ahmad Ahmad avait annoncé le 30 octobre dernier qu’il avait été testé positif à la Covid-19. «J’ai de légers symptômes, mais je vais bien», avait-il expliqué.

Le dirigeant malgache, âgé de 60 ans, est à la tête du football africain depuis mars 2017, date à laquelle il avait succédé au Camerounais Issa Hayatou, en poste depuis 1988. Ahmad Ahmad est accusé de corruption et de harcèlement, ce qui pourrait lui valoir une suspension.

Il s’est tout de même porté candidat à un deuxième mandat à la tête de l’instance africaine. La CAF doit tenir, le 12 mars 2021, son assemblée générale élective chargée de désigner un président. Quatre autres candidats se sont déclarés, le Sénégalais Augustin Senghor, le Mauritanien Ahmed Yahya, l’Ivoirien Jacques Anouma et le milliardaire sud-africain, Patrice Motsepe.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!