Championnat algérien : La Fifa enquête sur la corruption dans le football, selon BBC Arabic | El Watan
toggle menu
lundi, 13 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan13072020




Championnat algérien : La Fifa enquête sur la corruption dans le football, selon BBC Arabic

20 septembre 2018 à 0 h 10 min

Le site internet britannique, BBC Arabic, s’est penché, hier, sur la «corruption dans le football algérien». L’enquête, menée durant les saisons 2015-2016, 2016-2017 et 2017-2018, comme l’a précisé le site, est arrivé à la conclusion que ce phénomène a atteint des pics inimaginables. «Un barème semi-officiel des tarifs des joueurs et autres dirigeants, selon l’importance de la rencontre, est même établi», indique-t-on de même source. «Siffler un penalty en Ligue 1 coûte près de 100 millions de centimes», ajoute-t-on encore.

Un «spécialiste» dans l’arrangement des matchs a même signalé aux enquêteurs qu’il était «facile d’arranger un match» dans le championnat algérien pour peu que celui qui veut le faire «comprenne le fonctionnement de ce système et les astuces qu’il pourra utiliser». «Il est possible que le football algérien ait atteint un point de non-retour», aurait déclaré un ancien responsable de la Fifa au site.

La situation est encore pire pour ce qui est des catégories jeunes et des divisions inférieures. «Un véritable enfer», a déclaré un président de club sous le couvert de l’anonymat. Un ancien «haut responsable» à la Fédération algérienne de football (FAF) a tenu, quant à lui, à signaler, selon l’enquête, que tout le monde «connaît les corrompus, mais personne n’ose les inquiéter». «C’est un problème politique. Et quand les politiques s’immiscent dans le football, c’est ça le résultat», a-t-il ajouté à ce propos.

A cet effet, l’actuel président de la FAF, Kheireddine Zetchi, a indiqué que «la lutte contre la corruption est une priorité» pour l’actuel bureau fédéral, tout en affirmant à BBC Arabic qu’il n’était pas président de la FAF au moment des faits (l’enquête a été menée durant les trois précédentes saisons).

D’après lui, «il est du devoir de la Fédération algérienne de vérifier les allégations formulées par ces témoins anonymes». En tout cas, le site s’est approché de la Fifa qui, donc, a pris connaissance des éléments découverts par l’enquête. Un responsable à l’instance internationale a déclaré au site que «la Fifa, qui prend très au sérieux la question de l’arrangement des matchs, se penche sur la question en récoltant des informations supplémentaires». «Les informations fournies par BBC Arabic ont été soumises aux instances et bureaux concernés de la Fédération internationale pour étude», a-t-il ajouté.

Les accusations de corruption se sont multipliées ces deux dernières décennies. Quelques affaires sont même arrivées à la justice. Cependant, jamais jusque-là, la CAF ou la Fifa ne s’étaient mêlées de cette affaire. Mais aujourd’hui…



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!