CAN-2021 de Cameroun : La Fecafoot répond à Bernaoui | El Watan
toggle menu
mardi, 24 novembre, 2020
  • thumbnail of elw_17102020





CAN-2021 de Cameroun : La Fecafoot répond à Bernaoui

31 juillet 2019 à 10 h 00 min

La dernière sortie de Raouf Bernaoui, qui fait office de ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS), annonçant il y a quelques jours que l’Algérie se tenait prête à remplacer le Cameroun pour l’organisation de la prochaine édition de la CAN (2021), «sur proposition de la CAF», n’a pas manqué de faire réagir la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

Le président de la Fecafoot, Seidou Mbombo Njoya, a réagi hier, via le compte Twitter officiel de l’instance, en insistant sur le fait que le Cameroun organisera bel et bien la CAN-2021. «Il n’y a pas d’équivoque, le Cameroun organisera la CAN-2021. Le passage de témoin a eu lieu», précise le patron de la Fecafoot, en indiquant que «les propos du ministre algérien des Sports ont été déformés. Nous sommes sereins».

Une réponse diplomatique de la part de Njoya, qui a préféré parler de propos «déformés» pour éviter d’assimiler sa réaction à un «démenti», qui en est en fait un, du moment que la déclaration de Bernaoui ne peut être déformée, puisque faite, vue et entendue sur une chaîne de télévision privée.

La Fecafoot, et pour mettre fin à la polémique née des propos de celui qui est en charge du MJS, a même tenu à faire réagir un représentant officiel de la Fédération algérienne de football (FAF), en l’occurrence le secrétaire générale et ancien porte-parole de l’instance, Mohamed Saad.

Un enregistrement audio du SG, sur sollicitation de la Fecafoot, a été retransmis dans la soirée de lundi sur le site de l’instance. «J’ai été surpris de constater que les propos du MJS ont fait débats au Cameroun. Je tiens à rassurer le Cameroun et préciser que les propos du MJS ont été déformés.

L’Algérie a les capacités d’organiser une CAN pour nos responsables, mais pas en remplaçant le Cameroun. Notre EN sacrée en Egypte souhaite défendre son titre au Cameroun, un pays frère.

Il n’y a pas de raison donc de polémiquer. On soutient à fond le Cameroun pour l’organisation de la CAN-2021», déclare donc Mohamed Saad en annonçant que Bernaoui, «même s’il n’est pas obligé de le faire, fera incessamment une déclaration sur le sujet pour apporter des précisions et clore le débat».

Une sortie médiatique des responsables de la FAF et de la Fecafoot, qui devrait donc mettre fin à la polémique, confirmant bel et bien que l’Algérie n’est pas candidate et qu’elle n’a surtout pas été sollicitée par la CAF, comme étrangement déclaré par Bernaoui, pour remplacer le Cameroun dans l’organisation de la CAN-2021.

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!