Belmadi se remet au travail pour superviser les locaux | El Watan
toggle menu
jeudi, 29 juillet, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




Après la fin du stage des Verts

Belmadi se remet au travail pour superviser les locaux

14 juin 2021 à 9 h 55 min

Afin d’étoffer encore plus la sélection nationale qui ne manque pas de talents, Djamel  Belmadi veut donner sa chance à tout un chacun en prévision des prochains rendez-vous.

Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, ne perd pas de temps pour préparer les prochaines échéances, à commencer par les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, décalées pourtant de trois mois (au mois de septembre). Aussitôt le stage des Verts terminé, couronné par trois victoires en autant de matches, le patron des Verts a décidé de prolonger son séjour en Algérie pour superviser les joueurs locaux en vue de renforcer la sélection nationale par de nouveaux éléments susceptibles d’apporter un plus.

En effet, Djamel Belmadi a décidé d’y rester quelques jours pour voir certains joueurs en championnat (probablement hier lors de la 25e journée) et surtout en match amical de la sélection des locaux qui aura lieu ce jeudi à Oran face au Liberia. Le coach national veut s’appuyer sur le maximum de joueurs et donner sa chance à tout un chacun en prévision des prochains rendez-vous.

Lors du dernier stage, il a convoqué 30 joueurs, évoluant majoritairement à l’étranger, à l’exception du portier de l’Olympique de Médéa, Abderrahmane Medjadel. De retour au pays, après la brillante victoire face à la Tunisie, il a expliqué les raisons de s’appuyer sur une liste élargie : «Nous avons convoqué une trentaine de joueurs dont Andy Delort qui était blessé. Ce n’était pas facile de gérer tout ça, mais c’était l’objectif voulu lors de ce stage pour voir l’ensemble des joueurs avant le début des éliminatoires pour le Mondial 2022».

Il faut noter que parmi les convoqués, seuls l’attaquant Delort et l’axial Tahrat (blessés) n’ont pas été utilisés, ainsi que le latéral droit, Houcine Benayada, rappelé au dernier moment, les deux portiers Doukha et le néo-international Medjadel. Belmadi était satisfait du rendement de la majorité des joueurs, appréciant surtout leur envie dévorante d’aller chercher des succès et viser davantage plus haut.

Son discours est d’ailleurs clair et limpide : «L’autre objectif était de rester sur la dynamique des bons résultats. C’est important pour la confiance des joueurs et pour le classement FIFA pour un éventuel tirage au sort favorable en match barrage pour la Coupe du monde 2022 ».

D’ici là, beaucoup de choses peuvent changer, surtout que l’intersaison approche à grands pas et que certains éléments risquent de perdre leur place dans leur club, voire carrément être libérés, et d’autres qui émergent en équipe nationale, à l’image de Ramiz Zerrouki et Haris Belkabla. C’est dire que la concurrence sera rude et les places seront chères en équipe nationale au mois de septembre. 


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!