Arbitrage : Une faute technique de trop | El Watan
toggle menu
jeudi, 16 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan16072020




Arbitrage : Une faute technique de trop

18 décembre 2019 à 9 h 01 min

La rencontre USM Alger – CR Belouizdad (1-0), disputée lundi soir à Bologhine, a été marquée par une faute d’arbitrage qui aura, probablement, des conséquences sur l’avenir immédiat de l’arbitre directeur Saïd Aouina (fédéral), ses deux assistants ainsi que le 4e arbitre qui ont couvert une faute technique flagrante.

A la 86e minute de jeu, l’équipe visiteuse bénéficie d’un corner sur la droite du gardien usmiste Amine Zemmamouche. Le joueur du CRB chargé de l’exécution du coup de coin botte le ballon en direction de la cage usmiste alors que le piquet de corner n’est pas en position régulière. Il est pratiquement couché à même le sol.

Dans cette situation, la sentence ne peut être exécutée tant que le piquet n’est pas planté, comme l’indique l’article 1 des lois du jeu de l’International football association Board (IFAB).

Le joueur belouizdadi ne se pose pas de question et envoie le ballon vers le but de l’USM Alger. Ni l’arbitre directeur, ni ses assistants et encore moins le 4e arbitre n’ont bronché devant la faute technique produite sous leurs yeux. Pourtant, le quatuor arbitral est doté d’oreillettes (outil technologique) pour communiquer entre les hommes en noir.

Juste après l’exécution du corner, le secrétaire du CRB et le capitaine auraient dû déposer une réclamation verbale auprès de l’arbitre au premier arrêt naturel du jeu après la faute. L’arbitre directeur et son assistant le plus proche de l’action sont tenus de prendre note, verbalement, de l’intention du CRB de formuler des réserves techniques dans le vestiaire à la fin de la partie.

L’arbitre transcrit sur la feuille de match la dictée du capitaine d’équipe ou du secrétaire. Si le CRB avait formulé les réserves techniques lors des deux étapes indiquées et devant les images de la télévision qui a retransmis la rencontre, la commission en charge du volet réserves techniques aurait prononcé le verdict suivant : match à rejouer. L’arbitre aurait dû faire reprendre le jeu après avoir réglé le problème de la position du piquet de corner et fait reprendre le jeu par un entre-deux.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!