Affaire Rooney : La commission de discipline de la Ligue renvoie le MCA vers… la justice | El Watan
toggle menu
mercredi, 25 novembre, 2020
  • thumbnail of elw_17102020





Affaire Rooney : La commission de discipline de la Ligue renvoie le MCA vers… la justice

20 octobre 2020 à 10 h 15 min

Nouveau rebondissement dans le dossier communément appelé «affaire Rooney», qui oppose le joueur camerounais, à la direction du Mouloudia d’Alger après que cette dernière ait décidé de résilier le contrat du joueur unilatéralement, en l’accusant d’avoir falsifié son attestation de joueur professionnel.

Hier, la direction du Mouloudia d’Alger a été destinataire d’un courrier de la Commission de discipline (CD) de la Ligue de football professionnel (LFP), l’informant qu’elle est «incompétente» à statuer dans ce conflit, tout en suggérant à la direction du Doyen de recourir plutôt aux tribunaux.

Une décision «ahurissante», selon un responsable du Mouloudia d’Alger, qui ne manquera pas de rappeler que c’est la CD de la LFP qui s’est autosaisie dans cette affaire, suite au conflit entre la direction du club algérois et l’attaquant camerounais. La CD de la LFP avait même convoqué les deux parties pour audition la semaine dernière, mais seul le représentant du MCA, Mehdi Aïzel, s’était présenté au siège de la Ligue.

Le Camerounais a été de nouveau convoqué par la CD, pour jeudi dernier, et comme la fois précédente, Rooney n’a pas daigné se présenter.

Pis encore, notre interlocuteur au sein de la direction du Mouloudia nous révèlera que la CD de la Ligue, dans son courrier adressé hier au club, confirme le «faux et usage de faux» dont est accusé Rooney concernant son certificat de joueur international. Une confirmation reçue de la part de la Fédération camerounaise de football après saisine, suite à la procédure disciplinaire enclenchée par la Ligue dans cette affaire.

La confirmation faite auprès de la fédération camerounaise, corroborant le fondement des accusations à l’encontre de Rooney Eva Wankewai, les responsables du Mouloudia s’interrogent désormais sur les raisons qui empêcheraient «étrangement» la CD de la Ligue de statuer dans ce conflit et renvoyant les deux parties à régler leur différend au niveau des tribunaux.

Une décision qui laisse perplexe, ouvrant ainsi la porte à toutes les spéculations, d’autant plus que comme tout le monde le sait, la LFP a une grande part de responsabilité dans cette affaire, en étant l’organe chargé de vérifier le parcours de tout joueur étranger avant de rejoindre le championnat d’Algérie d’élite, comme le stipule la réglementation en vigueur.

En attendant, le Mouloudia, par le biais de notre interlocuteur, membre au sein de la direction, affirme d’ores et déjà que le club ne va pas se taire et qu’une conférence de presse devrait être organisée incessamment pour dénoncer cette décision «incompréhensible et abjecte» de la Ligue de se dessaisir de cette affaire dont elle est partie prenante.

L’engagement d’El Ghorbal en instance

Cette décision de la CD de la LFP de ne pas statuer sur le cas Rooney met la direction du Mouloudia dans un grand embarras, notamment concernant l’engagement d’un autre joueur étranger, en l’occurrence l’international soudanais du CA Bordj Bou Arréridj, El Ghorbal.

Les nouveaux développements dans cette affaire Rooney risquent en fait de remettre en cause l’accord conclu entre la direction algéroise et son homologue du CABBA, pour le transfert du Soudanais sous forme de prêt de deux années. Bloqué par Rooney et disposant dans son effectif d’un autre joueur étranger, à savoir l’Ivoirien Isla recruté cet été, le Mouloudia ne pourra pas donc recruter El Ghrobal, tant que le cas Rooney n’a pas été résolu. Une situation qui met la direction algéroise dans «un sacré pétrin», elle qui faisait de l’engagement de l’attaquant soudanais sa priorité.

Côté recrutement, il est à rappeler que la direction algéroise devrait enregistrer sa sixième recrue demain, en engageant le meneur de jeu algérien de l’ES Tunis, Billel Bensaha, sous forme de prêt. L’accord, pour rappel, a été conclu il y a plus de deux mois et il ne reste à Bensaha qu’à signer son bail, qui devrait intervenir demain, ou au plus tard jeudi, dès que l’ex-joueur du DRB Tadjenanet, actuellement à Tunis, ralliera Alger.

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!