Affaire Hannachi/Mellal : Le président de la JSK écope de 2 mois de prison ferme | El Watan
toggle menu
mercredi, 21 octobre, 2020
  • thumbnail of elw_30092020






Affaire Hannachi/Mellal : Le président de la JSK écope de 2 mois de prison ferme

09 juillet 2020 à 9 h 32 min

Le tribunal de Tizi Ouzou a prononcé, mardi en fin de journée, une peine de deux mois de prison ferme assortie d’une amende de dix millions de centimes contre le président de la JS Kabylie, Cherif Mellal, pour «diffamation» contre son prédécesseur à la tête du club, Mohand Cherif Hannachi.

La genèse de cette affaire, jugée le 30 juin dernier, remonte à fin septembre 2019, lorsque l’actuel président Mellal avait accusé Hannachi d’être derrière l’envahissement du terrain par des supporters de la JSK et les incidents ayant émaillé la rencontre de la 6e journée du championnat contre le CRB (0-3). «Mohand Cherif Hannachi est l’instigateur de ces troubles.

Il se réunit régulièrement avec des groupes de jeunes dans une cafétéria située près du stade du 1er Novembre pour comploter contre la JSK. Il les paye et les manipule à sa guise pour casser la bonne dynamique du club en semant la pagaille dans le stade pendant nos matchs», avait accusé Cherif Mellal à l’issue de la lourde défaite concédée à domicile face aux Belouizdadis. Indigné par la sortie médiatique de Mellal, Hannachi a intenté une action en justice.

Maître Meftah Laârbi, l’avocat du club qui a assuré la défense de son mandant, s’exprime sur cette affaire. «Suite à la plainte déposée par l’ex-président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, à l’encontre du président Cherif Mellal pour diffamation et suite à la plaidoirie du 30 juin 2020, l’affaire a été renvoyée au 7 juillet 2020 en délibéré.

Ce jour, le 7 juillet, le tribunal de Tizi Ouzou, en matière correctionnelle, a rendu son verdict, condamnant le président de la JSK, Cherif Mellal, à 2 mois de prison et 100 000 DA d’amende, suite à quoi, un appel sera interjeté au niveau de la cour de Tizi Ouzou pour que l’affaire soit rejugée en deuxième instance.

Je tiens à informer l’opinion sportive que les deux affaires dont le président Cherif Mellal est victime de propos diffamatoires par l’ex-président sont programmées pour le 27 juillet», a annoncé Me Meftah dans un communiqué publié mardi soir sur le site du club.

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!