Affaire du montage d’enregistrement audio : Sétif en ébullition… | El Watan
toggle menu
mercredi, 20 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




Affaire du montage d’enregistrement audio : Sétif en ébullition…

18 mai 2020 à 9 h 29 min

Pléthorique en non-dits et zones d’ombre, la scabreuse affaire du montage de l’enregistrement audio, mettant en cause le directeur général de la SSPA/Black Eagles, Fahd Halfaya, tient en haleine les Sétifiens outrés.

Sous le choc, des centaines de Sétifiens estiment qu’une telle histoire n’est ni plus ni moins qu’un complot. En colère, ils pointent du doigt les pêcheurs en eaux troubles.

Se réconciliant soudain avec l’éthique, les rédacteurs des communiqués, diffusant plus de papiers que le ministère de la Santé en lutte contre le coronavirus, ne sont pas oubliés par des Sétifiens décidés à défendre bec et ongles leur mondialiste. Outrés par une campagne sournoise, de nombreux Sétifiens et Ententistes de la première heure se sont rapprochés de notre bureau.

Défendre l’honneur de leur club chéri est le seul objectif des fans n’admettant pas la campagne haineuse lancée contre le premier responsable de l’équipe professionnelle, faisant, disent-ils, des jaloux pour avoir aidé l’Aigle noir à redécoller. «Ne pouvant rentrer à l’Entente par la grande porte, les magouilleurs qui n’en sont pas à leur première basse manœuvre, épousent l’effraction. Pour atteindre leur objectif et faire une autre OPA sur le club, une grande source d’enrichissement illicite, tous les moyens sont bons.

Pour casser l’Entente, on s’associe avec satan et des maquignons connus par les principaux acteurs du football algérien gangrené par la combine et le régionalisme», soulignent non sans colère nos interlocuteurs. Et de renchérir : «L’affaire du montage a fait tomber beaucoup de masques. Le déchaînement des faux consultants n’est pas fortuit, il montre à quel point l’Entente dérange les régionalistes. Amnésiques, les nouveaux justiciers sans mandat oublient les frasques des derniers OM-JSK et CSC-JSK pour ne citer que ces deux matches qui ont fait couler beaucoup d’encre. Pour la gouverne des conspirateurs, l’Entente est une ligne rouge.

L’ESS ne peut être le bouc émissaire du premier venu.» «Pour déjouer les machiavéliques plans des comploteurs ne reculant devant rien pour perturber l’ordre public à Sétif, où l’Entente est notre bien collectif, nous demandons l’intervention du président de la République», réclament des inconditionnels du mythique club sétifien visé par les forces du mal et les résidus de la îssaba.

Connaissant les tenants et les aboutissants de la grotte que magouille l’ex-renard des surfaces Issaad Bourahli qui n’a pas sa langue dans la poche, ne s’est pas empêché de vilipender les tireurs de ficelles très connus à Sétif. Saluée par les Ententistes, la sortie médiatique de Bourahli a explosé la Toile.

De nature calme, Azzedine Arab, le président du conseil d’administration de la SSPA/Blacks Eagles, sort de sa réserve. «A travers l’abject montage, des incendiaires ayant une dent contre l’Entente essayent de saborder notre travail et porter atteinte à Fahd qui a réussi là où beaucoup ont échoué. Le conseil d’administration est solidaire avec Fahd, victime d’un véritable guet-apens.

Avant de porter un jugement hâtif, on doit laisser la justice faire son travail», souligne non sans dépit le numéro un de l’Entente, ne laissant pas indifférents aussi bien les amis que les envieux.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!