Abdelouahab Maiche est parti | El Watan
toggle menu
mardi, 20 octobre, 2020
  • thumbnail of elw_30092020






Abdelouahab Maiche est parti

27 septembre 2020 à 10 h 42 min

L’ancien international Abdelouahab Maiche s’est éteint dans la nuit de jeudi à vendredi à Alger. Il avait 60 ans. Il était un pur produit de l’école du NAHD qu’il avait rejoint très jeune au sein des petites catégories. Rapidement, il s’est affirmé dans les rangs des jeunes attirant l’attention du staff seniors. A 18 ans, il a intégré l’équipe seniors qu’il a quittée en 1987 pour rejoindre le MC Alger où il est resté jusqu’en date 1990, année où il s’est envolé pour la Belgique où il a signé un contrat avec Virton.

Trois ans plus tard, il a changé d’air et a atterri à Al Tirsana en Libye. Abdelouahab était un joueur pétri de qualités. C’était un milieu de terrain avec un gros potentiel technique. D’emblée, il s’est imposé dans l’équipe seniors du NAHD au début des années 1980. Il était infatigable, relayeur, passeur et parfois buteur, il a rapidement fait son trou au sein de l’une des plus belles générations du club Sang et Or. Le regretté a porté 22 fois le maillot de l’équipe nationale. Sa première cape, il l’a honorée en mai 1983 contre l’Ouganda (défaite 1-4).

Il a bouclé la boucle contre le Qatar (1-1) en 1989. Il a participé à la CAN-1988 organisée par le Maroc. Initialement, il ne figurait pas sur la liste des joueurs retenus pour le tournoi. Suite à la blessure de Mohamed Kaci Saïd contre le Maroc (0-1) lors du 2e match de la poule A, le staff technique a fait appel à lui pour remplacer au pied levé l’international koubéen. Abdelouahab Maiche a été aligné en demi-finale contre le Nigeria (1-1) et s’est blessé. Ce jour-là l’Algérie a joué de malchance puisqu’elle a perdu Maiche pour le reste du tournoi et a été éliminée aux tirs au but (9 à 8). Une année avant la CAN-1988, il avait rejoint les rangs du MC Alger dont il a porté avec bonheur les couleurs. Abdelouahab était un homme apprécié pour sa franchise et sa très forte personnalité. Après avoir mis définitivement entre parenthèses sa carrière de joueur, il s’est éloigné du football dont il ne supportait plus les travers. Une grande foule d’amis et d’anonymes l’a accompagné à sa dernière demeure hier après-midi au cimetière El Alia où il repose désormais. La rédaction sportive d’El Watan, très peinée par sa disparition, présente ses condoléances à la famille du défunt et prie Dieu Le Tout-Puissant et Miséricordieux de l’accueillir en Son Vaste Paradis. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.»

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!