Tunisie : Mbarka Awainya échappe à une tentative d’assassinat | El Watan
toggle menu
lundi, 26 septembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Tunisie : Mbarka Awainya échappe à une tentative d’assassinat

19 janvier 2020 à 9 h 05 min

La dirigeante du parti tunisien Courant populaire (CP), Mbarka Awainya, veuve du militant tunisien Mohamed Brahimi, a fait l’objet d’une tentative d’assassinat, qui a été déjouée après l’arrestation d’un élément terroriste par les services de sécurité, indique l’agence tunisienne TAP, citant le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Khaled Hayouni.

«Ce sont les unités de l’administration générale des services spéciaux de la sécurité nationale» qui ont déjoué cette tentative d’assassinat de la responsable du Courant populaire, a précisé la même source. Khaled Hayouni a souligné par ailleurs que «Mbarka Awaynia a été informée de ce plan, en coordination avec le pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, et des mesures ont été prises pour assurer sa protection et sa sécurité».

Le CP a annoncé également, dans une déclaration adressée à l’opinion publique tunisienne vendredi soir, que les services de sécurité «ont déjoué un plan visant à assassiner Mbarka Brahmi», veuve de Mohamed Brahmi, leader du Mouvement populaire (opposition), assassiné par deux terroristes à moto, le 25 juillet 2013, alors qu’il sortait de sa voiture près de son domicile à Tunis.

Le parti a mis en garde contre la «gravité de la situation, exacerbée par la violence et l’escalade», et a appelé le peuple tunisien et ses forces vives à «être prudents et unis face aux tentatives de ramener le pays à la violence», louant les efforts des services de sécurité dans la lutte contre le terrorisme.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!