Tunisie : 400 personnes interpellées pour non-respect du couvre-feu | El Watan
toggle menu
jeudi, 09 avril, 2020
  • thumbnail of elwatan09042020




Tunisie : 400 personnes interpellées pour non-respect du couvre-feu

25 mars 2020 à 9 h 24 min

Outre le couvre-feu nocturne depuis le 18 mars, un confinement a débuté dimanche, limitant les déplacements aux courses «d’extrême nécessité» et le travail aux secteurs vitaux. La présidence de la République a annoncé un renforcement de la présence militaire pour faire respecter ce confinement.

La police tunisienne a interpellé plus de 400 personnes, dont une trentaine ont été placées en détention, pour ne pas avoir respecté le couvre-feu nocturne destiné à lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, ont annoncé les autorités. «Toute personne qui viole les consignes de sécurité sera traitée comme un criminel car le non-respect des consignes dans ce contexte de pandémie est un crime», a souligné lundi le ministre de l’Intérieur, Hichem Mechichi, devant la presse. Il a précisé que «408 personnes qui n’ont pas respecté le couvre-feu ont été arrêtées», dont une trentaine ont été incarcérées et les autres libérées avec un avertissement.

Par ailleurs, plus de 400 cafés, bars et restaurants ont été fermés par les forces de l’ordre. Outre le couvre-feu nocturne depuis le 18 mars, un confinement a débuté dimanche, limitant les déplacements aux courses «d’extrême nécessité» et le travail aux secteurs vitaux. La présidence de la République a annoncé un renforcement de la présence militaire pour faire respecter ce confinement.

A signaler par ailleurs que le Fonds monétaire international (FMI) va décaisser, rapidement, une enveloppe de 400 millions de dollars (environ 1,162 milliard de dinars tunisiens), en faveur de la Tunisie, pour soutenir le pays dans sa lutte contre la pandémie du coronavirus.

La nouvelle vient d’être annoncée par le ministre des Finances tunisien, Nizar Yaïch, sur les ondes d’une radio tunisienne privée. Cette enveloppe sera débloquée dans deux ou trois semaines, selon ses déclarations. La directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, a fait savoir, lundi, lors d’une téléconférence avec le G20, que le bailleur de fonds mondial «intensifie le financement d’urgence» alors que près de 80 pays sur 189 pays membres ont sollicité son assistance financière.

Le Fonds prévoit, par le biais de ses mécanismes de financement d’urgence à décaissement rapide, de mettre environ 50 milliards de dollars à la disposition des pays à faible revenu et des pays émergents pour répondre à leurs éventuels besoins. Sur cette somme, 10 milliards de dollars seront disponibles à taux zéro pour les pays membres les plus pauvres, au moyen de la facilité de crédit rapide, a-t-on indiqué sur le site du FMI. «Beaucoup de pays membres sont en danger, notamment les pays disposant de systèmes sanitaires fragiles ou de marges de manœuvres restreintes, les exportateurs de produits de base exposés aux chocs sur les termes de l’échange, et d’autres pays étant particulièrement vulnérables aux effets de contagion», a-t-on encore expliqué. Le bilan actualisé en Tunisie table sur 94 cas officiellement confirmés de coronavirus et de trois décès, jusqu’au 23 mars 2020.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!