Terrorisme : Le n° 2 du GSIM abattu | El Watan
toggle menu
mercredi, 13 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan13112019



Terrorisme : Le n° 2 du GSIM abattu

07 novembre 2019 à 9 h 01 min

Le Marocain Abou Abderahman Al Maghrebi, alias Ali Maychou, considéré comme le n°2 et leader religieux du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), organisation terroriste reliée à Al Qaîda, a été tué par les forces françaises au Mali début octobre, a annoncé mardi la ministre française des Armées, Florence Parly.

Le terroriste a été tué «dans la nuit du 8 au 9 octobre» sur le sol malien en coordination avec les forces maliennes et un soutien américain, a-t-elle précisé à l’AFP dans l’avion qui la ramenait à Paris d’une tournée dans plusieurs pays de la région du Sahel. Ce Marocain était «le deuxième terroriste le plus recherché au Sahel, y compris par les Américains», a déclaré la ministre.

Il avait rejoint Al Qaîda au Maghreb islamique (AQMI) en 2012. Il en était devenu le leader spirituel avant de participer à la fondation du GSIM en 2017 avec Iyad ag Ghali, le n°1 de l’organisation dont il était le plus proche fidèle, et qui est en tête de la liste des personnes recherchées. Le GSIM a revendiqué les attaques récentes, fin septembre début octobre, contre les forces maliennes à Boulkessy et Mondoro avec 40 militaires tués. Le groupe a aussi revendiqué l’attentat de Ouagadougou de mars 2018 (8 morts). Les attentats de Ouagadougou de 2016 (30 morts) et 2017 (19 morts) sont également l’œuvre d’Al Qaîda. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!