Téhéran rejette le rapport du gendarme onusien de l’atome | El Watan
toggle menu
lundi, 18 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




Programme nucléaire iranien

Téhéran rejette le rapport du gendarme onusien de l’atome

28 septembre 2021 à 10 h 00 min

Cette nouvelle friction intervient alors que les négociations entre Téhéran et les grandes puissances sont au point mort depuis juin pour relancer un accord de 2015 signé à Vienne entre la République islamique et le Groupe 5+1 limitant le programme nucléaire iranien en échange d’un allégement des sanctions.

L’Iran a jugé hier «inexact» le rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) sur le refus d’accès à un site nucléaire iranien, rapporte l’AFP citant un haut responsable iranien. Le gendarme onusien du nucléaire a déploré dimanche s’être vu interdire l’accès «indispensable» à un atelier de fabrication de composants de centrifugeuses situé à Karaj, près de Téhéran.

Mais selon la République islamique, ce site n’est pas «concerné» par l’accord récemment trouvé sur la surveillance de son programme nucléaire.

«Au cours des discussions à Téhéran et à Vienne, l’Iran a indiqué que les équipements liés au complexe Tessa Karaj ne sont pas concernés» par l’accord, a écrit sur Twitter l’ambassadeur d’Iran auprès de l’AIEA, Kazem Gharibabadi, affirmant que le site faisait «l’objet d’enquêtes judiciaires et sécuritaires».

Le 23 juin, l’Iran a affirmé avoir déjoué une opération de «sabotage» contre un bâtiment de son organisation de l’énergie atomique «aux alentours de Karaj» et qu’une enquête a été ouverte.

L’AIEA a conclu le 12 septembre un arrangement avec l’Iran sur l’entretien des équipements de surveillance dans ses installations nucléaires, quelques jours après avoir dénoncé un manque de coopération à ce sujet.

«Le rapport du 26 septembre (de l’AIEA) est inexact et va au-delà des termes convenus» entre Téhéran et l’Agence, a estimé K. Gharibabadi. Il s’agit du seul lieu auquel les inspecteurs n’ont pas pu avoir accès, a rapporté le directeur général de l’AIEA, Rafael Grossi, aux Etats membres.

Lire la suite de l’article dans l’édition papier


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!