Proche-Orient : Israël confisque des terres palestiniennes à Al Khalil | El Watan
toggle menu
jeudi, 28 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




Proche-Orient : Israël confisque des terres palestiniennes à Al Khalil

25 avril 2020 à 9 h 35 min

La Ligue arabe a condamné la décision d’Israël de confisquer des terres palestiniennes près de la mosquée Ibrahim dans la ville d’Al Khalil.

«Suite à la décision du conseiller juridique du gouvernement israélien de confisquer des terres relevant du Waqf islamique palestinien près de la mosquée Ibrahim au motif de rénovation et d’expansion, la Ligue arabe condamne ce comportement dangereux qui se veut une extension de la politique de colonisation et d’annexion des zones en Cisjordanie», indique un communiqué du département de la Palestine et des terres arabes occupées auprès de la Ligue arabe. «Cette décision est considérée, à l’instar d’autres décisions et mesures israéliennes invalides, une violation grave des résolutions de légitimité internationale et les règles du droit international qui considèrent la colonisation comme un crime», ajoute le communiqué. A cet égard, la Ligue arabe a appelé la communauté internationale et le Conseil de sécurité des Nations unies à assumer leurs responsabilités en suspendant ces décisions et à prendre les mesures nécessaires pour arrêter immédiatement ces pratiques en raison de leurs graves conséquences sur la paix et sur le principe de la solution à deux Etats.

Risques aux conséquences inconnues

Pour sa part, le secrétaire général de la Ligue, Ahmed Aboul Gheit, a réitéré, dans un communiqué distinct, sa mise en garde quant aux conséquences de l’annexion par Israël de terres palestiniennes occupées. «Les orientations du nouveau gouvernement israélien risquent de déclencher des tensions dans la région en profitant de la préoccupation mondiale par l’épidémie du Covid-19 pour imposer une nouvelle réalité sur le terrain», a-t-il souligné. Ahmed Aboul Gheit a ajouté que de telles mesures sont susceptibles de créer des tensions et des risques aux conséquences inconnues, ce qui risque d’accentuer les grandes difficultés auxquelles la région est confrontée en raison de la propagation du nouveau coronavirus.

La Palestine a demandé, jeudi au secrétariat général de la Ligue arabe, de tenir un sommet extraordinaire virtuel d’urgence au niveau des ministres des Affaires étrangères, afin de discuter des mesures que les Etats arabes pourraient prendre en réponse aux menaces israéliennes d’annexer des zones de la Cisjordanie occupée.

De son côté, le coordinateur spécial de l’ONU pour le Proche-Orient, Nickolay Mladenov, a mis en garde contre une annexion par Israël de zones en Cisjordanie occupée en Palestine, qui représenterait un «coup dévastateur à la solution à deux Etats», préconisée par la communauté internationale. «La perspective dangereuse d’annexion par Israël de parties de la Cisjordanie occupée est une menace croissante.

Si une telle décision est mise en œuvre, elle constituerait une violation grave du droit international, porterait un coup dévastateur à la solution à deux Etats, fermerait la porte à un renouvellement des négociations et menacerait les efforts visant à faire avancer la paix régionale», a affirmé Nickolay Mladenov. «J’engage fermement les dirigeants israéliens et palestiniens à prendre des mesures vers la paix, à rejeter les mouvements unilatéraux qui ne feront qu’approfondir le fossé entre les deux peuples et saper les chances de paix», a-t-il ajouté.

L’annexion des colonies israéliennes et de la Vallée du Jourdain a été proposée dans un plan de paix de Donald Trump, rejeté par les Palestiniens.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!