toggle menu
mercredi, 19 décembre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Premier contact entre le Polisario et le Maroc à Genève

05 décembre 2018 à 20 h 10 min

La première séance de la table-ronde à Genève sur le Sahara occidental, initiée par l’Envoyé personnel du secrétaire général de l’Onu pour le Sahara occidental, Horst Kohler, a pris fin mercredi en fin d’après-midi.

Cette rencontre est la première du genre en six ans et se déroule, rappelle-t-on, conformément à la résolution 2440 du Conseil de sécurité des Nations unies qui a enjoint les deux parties au conflit, le Maroc et le Front Polisario, de reprendre les négociations “sans préconditions et de bonne foi” en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental.

L’Algérie participe à cette table-ronde en tant que pays voisin et observateur. Rien n’a filtré de cette première séance qui sera suivie, selon le programme, d’une autre séance jeudi et à l’issue de laquelle une conférence de presse sera animée par l’émissaire onusien. Peu avant les travaux, Horst Kohler a rencontré séparément les chefs de délégation participant à cette table-ronde.

Dans ce cadre, le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a assuré l’émissaire onusien de l’engagement de l’Algérie pour le bon déroulement de la table-ronde sur le conflit du Sahara occidental.

“M. Messahel a assuré Kohler de l’engagement de l’Algérie, en sa qualité de pays voisin, à contribuer au bon déroulement de la table-ronde de Genève pour relancer le processus de négociations entre les deux parties aux conflits, le royaume du Maroc et le Front Polisario”, a indiqué à l’APS une source proche de la délégation algérienne, à l’issue de l’entretien du ministre avec l’émissaire onusien.

Lors de cet entretien, le chef de la diplomatie algérienne a réitéré le soutien de l’Algérie aux efforts de l’Envoyé personnel qui lui a été exprimé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à l’occasion de l’audience qu’il lui a accordée le 23 octobre 2017, en vue de parvenir à un règlement du conflit du Sahara occidental conformément à la légalité internationale et aux résolutions pertinentes des Nations unies, a-t-on ajouté.

 

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!