Points chauds | El Watan
toggle menu
mercredi, 10 août, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Points chauds

27 décembre 2021 à 9 h 10 min

Ethiopie

En Ethiopie, le gouvernement fédéral continue de reprendre des territoires aux rebelles tigréens. L’armée éthiopienne se trouve même désormais dans le sud de la province du Tigré. Une progression qui a poussé le parti tigréen du TPLF à demander une cessation des hostilités. Cette avancée fulgurante, l’armée la doit surtout aux drones qu’elle a récemment acquis. La Turquie fait partie de ces pays qui ont récemment livré des drones à Addis-Abeba. A ses côtés, on retrouve notamment l’Iran et les Émirats arabes unis.

– Ukraine

Autorités ukrainiennes et séparatistes prorusses se sont mutuellement accusés le 23 décembre 2021 d’avoir violé un cessez-le-feu décidé en juillet 2020 dans l’est de l’Ukraine, au moment où les pays occidentaux se félicitaient d’un apaisement apparent des tensions. Depuis plus d’un mois, les Occidentaux accusent la Russie de masser des troupes à la frontière ukrainienne, près des territoires séparatistes, en vue d’une possible intervention militaire.

La guerre dans l’est de l’Ukraine, qui a fait plus de 13 000 morts, a éclaté au printemps 2014 après des manifestations pro-occidentales à Kiev suivie de l’annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par Moscou. Le règlement politique du conflit, prévu par les accords de Minsk de 2015, est au point mort.

– Mali

La coopération russo-malienne se met peu à peu en place et la société paramilitaire Wagner aurait entamé son déploiement au Mali. Ce que les autorités maliennes démentent. Les partenaires internationaux, principalement européens, s’inquiètent tout de même. Jeudi 23 décembre 2021, le Colonel-major Daoud Aly Mohammedine, ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, recevait l’ambassadeur russe Igor Gromyko.

Au même moment, une quinzaine de pays impliqués dans la lutte antijihadiste dans la région publiait un communiqué commun. «Nous (…) condamnons fermement le déploiement de mercenaires sur le territoire malien», soulignent d’une voix ces pays dont la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et le Canada, en dénonçant «l’implication du gouvernement de la Fédération de Russie dans la fourniture d’un soutien matériel au déploiement du groupe Wagner au Mali».


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!