Crimes des djihadistes en Irak : Opération d’identification sur les restes d’un charnier | El Watan
toggle menu
samedi, 12 juin, 2021
  • thumbnail of elwatan10062021




Crimes des djihadistes en Irak : Opération d’identification sur les restes d’un charnier

10 juin 2021 à 10 h 10 min

L’Irak mène une vaste campagne d’identification des restes d’un charnier renfermant des centaines de corps de victimes du groupe Etat islamique (EI), l’une des dizaines de fosses communes laissées par l’organisation djihadiste, selon l’AFP citant des responsables locaux.

Hier, des dizaines de proches se pressaient à la médecine légale de Baghdad dans l’espoir de connaître le sort d’un fils, d’un mari ou d’un père, disparu dans le massacre de la prison de Badouch, un des crimes de l’EI qui a occupé un tiers de l’Irak de 2014 à 2017.

En juin 2014, en s’emparant du nord-ouest du pays, ses djihadistes ont emmené environ 600 hommes détenus dans ladite prison, principalement des chiites, dans des camions jusqu’à un ravin avant de les abattre.

Trois ans plus tard, à la reprise de la zone en mars 2017, les forces irakiennes ont découvert un charnier renfermant leurs corps. L’EI a laissé derrière lui en Irak plus de 200 charniers qui pourraient renfermer jusqu’à 12 000 corps.

Entre-temps, Baghdad met encore au jour des charniers du régime de Saddam Hussein.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!