Nouveaux records de contaminations dans le monde : Omicron, un risque «très élevé», selon l'OMS | El Watan
toggle menu
mercredi, 07 décembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Nouveaux records de contaminations dans le monde : Omicron, un risque «très élevé», selon l’OMS

30 décembre 2021 à 10 h 00 min

La pandémie de Covid-19 a flambé ces derniers jours, avec des records de contamination dans le monde sur la semaine écoulée, et l’Organisation mondiale de la santé a mis en garde hier contre un risque «très élevé» lié au variant Omicron, très contagieux.

Plus de 935 000 cas de Covid-19 en moyenne ont été détectés chaque jour entre le 22 et le 28 décembre, un nombre encore jamais atteint depuis le début de la pandémie fin 2019, qui représente une hausse de 37% par rapport à la semaine précédente, selon un comptage de l’AFP réalisé à partir de bilans officiels. «Le risque global lié au nouveau variant préoccupant Omicron reste très élevé», a noté l’OMS dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire, en dépit de données préliminaires suggérant un moindre risque d’hospitalisation lié à Omicron. «Des preuves fiables montrent que le variant Omicron possède un avantage de croissance par rapport au variant Delta, avec un rythme de doublement de deux à trois jours.»

La majeure partie des nouvelles contaminations – en hausse au plan mondial depuis la mi-octobre – sont constatées en Europe, où plusieurs pays ont enregistré de nouveaux records de cas quotidiens.

En France, 208 000 cas ont été recensés hier pour les 24 heures écoulées, à peine moins qu’aux Etats-Unis : ces derniers ont enregistré mardi une moyenne record (sur sept jours) de 265 427 nouveaux cas quotidiens, selon l’université Johns Hopkins. Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a évoqué «deux ennemis» : le variant Delta, toujours présent, et la «lame de fond Omicron». Le Danemark, actuellement le pays dans le monde avec le plus de nouveaux cas de Covid-19 par rapport à sa population, a pareillement pulvérisé son record hier, avec 23 228 cas supplémentaires en 24 heures. U

n pic de contaminations a été atteint également au Royaume-Uni mardi : près de 130 000 cas en Angleterre et au Pays de Galles. L’Espagne et la Grèce ont également vu exploser les contaminations.

L’Argentine a, elle aussi, connu une spectaculaire propagation du virus, avec près de 34 000 nouvelles contaminations au cours des dernières 24 heures, 10 000 de plus que la veille et six fois plus qu’il y a une semaine, mais le gouvernement a pour l’heure écarté de nouvelles mesures restrictives. Jusqu’à présent, l’explosion de la pandémie ne s’est pas traduite par une augmentation globale du nombre de décès, en baisse depuis trois semaines dans le monde.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!