Malte : Saisit pour 1,1 milliard de dollars de fausse monnaie libyenne | El Watan
toggle menu
vendredi, 07 août, 2020
  • thumbnail of elwatan06082020




Malte : Saisit pour 1,1 milliard de dollars de fausse monnaie libyenne

31 mai 2020 à 9 h 00 min

Les autorités maltaises ont saisi des faux billets de monnaie libyenne pour un montant d’environ 1,1 milliard de dollars, fabriqués par une société russe, a indiqué le département d’Etat américain, qui s’est félicité de cette opération.

«Les Etats-Unis saluent l’annonce le 26 mai par le gouvernement de la République de Malte de la saisie de 1,1 milliard de dollars de fausse monnaie libyenne imprimée par la société anonyme Goznak – une société d’Etat russe ­– et commandée par une entité parallèle illégitime», selon un communiqué du Département d’Etat vendredi. «La Banque centrale de Libye, dont le siège se trouve à Tripoli, est la seule banque centrale légitime de Libye. L’afflux de fausse monnaie libyenne imprimée par la Russie ces dernières années a exacerbé les difficultés économiques de la Libye», ajoute le texte.

Aucun communiqué officiel des autorités maltaises sur le sujet n’était disponible samedi matin.

La Russie a démenti qu’il s’agissait de fausse monnaie, assurant que la Banque centrale de Benghazi, qui avait passé la commande, est légitime. «Nous aimerions noter que dans les conditions de double pouvoir de facto en Libye, il y a actuellement deux banques centrales» dans le pays, note le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué. «L’une se trouve à Tripoli, où opère le gouvernement d’union nationale reconnu internationalement. L’autre est située à Benghazi. Son chef a été nommé par le parlement libyen, élu par le peuple, et jouit donc de la légitimité internationale nécessaire», poursuit le communiqué. «En conséquence, ce qui est faux ce ne sont pas les dinars libyens, mais les déclarations américaines», ajoute la diplomatie russe.

Le quotidien local Malta Today a évoqué l’affaire dans un post sur Facebook, intitulé «1,1 milliard de dollars en fausse monnaie libyenne saisis à Malte», mais l’article n’était plus consultable sur le site de ce journal samedi à la mi-journée. Selon un rapport d’experts de l’ONU adressé en décembre dernier au Conseil de sécurité, la compagnie russe Goznak JSC a livré entre 2016 et 2018 à la banque centrale parallèle de l’est du pays des billets libyens pour un total de l’équivalent de 7,11 milliards de dollars.

Depuis la chute du régime de Mouammar El Gueddafi en 2011, la Libye est plongée dans le chaos. Deux autorités se disputent le pouvoir : le gouvernement d’union nationale (GNA) de Fayez Al Sarraj, reconnu par l’ONU et basé à Tripoli, et un gouvernement parallèle dans l’Est contrôlé par Khalifa Haftar.

«Les Etats-Unis restent déterminés à travailler avec les Nations unies et leurs partenaires internationaux pour décourager les activités illicites qui portent atteinte à la souveraineté et à la stabilité de la Libye», poursuit le communiqué américain. «Cet incident souligne une fois de plus la nécessité pour la Russie de mettre fin à ses actions malveillantes et déstabilisatrices en Libye», conclut le Département d’Etat.

Selon l’armée américaine, la Russie a aussi dépêché récemment des avions de chasse en Libye pour soutenir des mercenaires au sol, combattant aux côtés du maréchal Haftar.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!