Le président suspend le Premier ministre sur fond de conflit électoral | El Watan
toggle menu
mercredi, 29 juin, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

SOMALIE

Le président suspend le Premier ministre sur fond de conflit électoral

28 décembre 2021 à 10 h 17 min

Le président somalien, Mohamed Abdullahi Mohamed, a annoncé hier la suspension du Premier ministre, Mohamed Hussein Roble, rapporte l’AFP, citant la Présidence. Mesure liée à un conflit sur l’organisation d’élections longtemps retardées dans ce pays de la Corne de l’Afrique.

«Le Président a décidé de suspendre le Premier ministre, Mohamed Hussein Roble, et de mettre fin à ses pouvoirs en raison de ses liens avec la corruption», a indiqué le bureau du Président dans un communiqué, accusant le Premier ministre d’interférer dans une enquête sur une affaire d’appropriation de terres. Mohamed Hussein Roble a aussitôt rétorqué en accusant le Président de chercher à «s’emparer du pouvoir du Premier ministre par la force avec une mesure qui viole la Constitution et la loi du pays». «Le Premier ministre (…) est déterminé à ne pas se laisser dissuader de remplir ses devoirs envers la nation afin de conduire le pays à des élections qui préparent une passation des pouvoirs pacifique», affirme un communiqué publié par le bureau du Premier ministre.

Le Président a vu son mandat expirer le 8 février sans avoir pu s’entendre avec les dirigeants régionaux sur l’organisation des élections, régies en Somalie par un système électoral complexe et indirect. L’annonce mi-avril de la prolongation de son mandat pour deux ans a provoqué des affrontements armés à Mogadiscio. Dans un geste d’apaisement, Farmajo a chargé M. H. Roble d’organiser les élections. Mais la tension entre les deux hommes ne fait que monter.

Le 16 septembre, le chef de l’Etat annonce la suspension des pouvoirs exécutifs du Premier ministre, décision rejetée par ce dernier. Farmajo et Roble ont finalement accepté d’enterrer la hache de guerre fin octobre, lançant un appel commun à accélérer le processus électoral. Les élections pour la Chambre haute sont terminées dans tous les Etats, à l’exception de Galmudug, et les votes ont commencé début novembre pour la Chambre basse. Mais la désignation d’un Président semble encore lointaine.

La Somalie est confrontée à l’insurrection des shebab qui secoue le pays depuis 2007. Malgré la présence des forces de la mission de l’Union africaine en Somalie (Amisom), ces djihadistes contrôlent de vastes zones rurales et mènent régulièrement des attentats dans la capitale.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!