toggle menu
samedi, 15 décembre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

En bref…

12 octobre 2018 à 1 h 43 min

– Inde : Arrivée du cyclone Titli sur la côte de l’Inde

Deux personnes ont été tués après l’arrivée du cyclone Titli hier matin sur la côte est de l’Inde, contraignant les autorités à mener une opération d’évacuation de 300 000 personnes, ont rapporté des médias. Soufflant jusqu’à 165 km/h, le cyclone Titli, qualifié de «tempête cyclonique très sévère», a touché terre à 4h30 locales (23h GMT), a rapporté l’agence de presse indienne PTI. Accompagnés de fortes pluies, les vents ont déraciné des arbres et abattu des poteaux électriques.

– Indonésie : Nouveau bilan pour le tsunami

Le bilan des forts séismes et du tsunami du 28 septembre en Indonésie est passé hier à 2073 morts et plus de 5000 disparus, a déclaré un responsable de l’Agence nationale de gestion des catastrophes (BNPB) dans un nouveau bilan.

Après la publication de ce bilan, les autorités indonésiennes ont ordonné hier la fin des recherches dans la région de Palu, sur l’île des Célèbes, et ce, même si 5000 personnes sont toujours portées disparues, car la plupart sont enterrées sous les décombres de bâtiments détruits. Quelque 200 000 personnes ont un besoin urgent d’aide humanitaire à Palu et dans sa région.

– Malaisie : Abolition de la peine de mort

Le gouvernement malaisien a décidé d’abolir la peine de mort, a annoncé hier Gobind Singh Deo, ministre malaisien des Communications. Il espère que la loi sera bientôt amendée.

La peine capitale par pendaison est actuellement prévue par la loi malaisienne pour toute une série de crimes allant du meurtre à l’enlèvement, en passant par la possession d’armes à feu et le trafic de drogue. Le gouvernement a opté pour l’abolition en raison d’une opposition grandissante des Malaisiens à la peine de mort.

– Mali : Des militaires tués par une mine

Trois militaires maliens ont été tués et quatre autres ont été blessés dans la nuit d’hier dans le centre du Mali, lorsque leur véhicule a sauté sur une mine, selon des sources militaire et locale. Les blessés ont été rapidement transportés vers le sud, et un renfort militaire est venu sur place. Un élu local du centre a précisé que «c’est l’œuvre des terroristes».

– Zimbabwe : Arrestation de syndicalistes appelant à manifester contre la crise

La police zimbabwéenne a arrêté hier plusieurs dirigeants syndicaux qui avaient appelé à une journée de manifestation nationale. Il s’agit de Peter Mutasa, le président de la Fédération des syndicats du Zimbabwe (ZCTU) et de son secrétaire général Japhet Moyo.

La ZCTU avait appelé à des manifestations nationales hier pour protester contre la flambée des prix, l’introduction d’un nouvel impôt sur les transactions électroniques et les pénuries de biens de consommation courante comme le carburant, l’huile, le riz ou encore les médicaments.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!